Jeanne Verdoux rend hommage aux commerces new yorkais

« It’s so beautiful, but so sad ». Tel est le ton des nombreuses réactions reçues par Jeanne Verdoux, l’artiste française qui vient de réaliser la Une du New York magazine de cette semaine. Le magazine a publié 38 petites illustrations d’institutions new yorkaises qui ont fermé leurs portes cette année et choisi un titre poignant, « So long, friends », pour sa couverture de la semaine. « J’avais déjà fait plusieurs illustrations de boutiques pour le New York Magazine pendant l’année. Ils m’ont contactée et j’ai produit une quarantaine de dessins en moins d’une semaine, avec une technique assez libre à l’encre et au pinceau », raconte l’artiste française, qui vit à New York depuis 20 ans et enseigne à la Parson’s The New School. Parmi eux des noms iconiques comme le Frank’s cocktail Bar, Century 21, Jeffrey ou encore Gemspa, un petit spa sans prétention dans Chinatown.

Des endroits qui ont tous des histoires uniques, et qui ont vu leur aventure se terminer brusquement en 2020, en raison de la pandémie. Jeanne Verdoux, qui travaille beaucoup sur l’humain et l’émotion, a voulu profiter de cette occasion pour rendre hommage à des lieux incontournables de la vie new-yorkaise, comme à de petits commerces de quartier connus surtout de leurs habitants. Une couverture qui a suscité une grande vague de réactions, de la part de lecteurs qui ont eux-mêmes vécu des tranches de vie dans ces endroits. « Les gens sont très touchés par les dessins de ces lieux car ils ont participé à leur histoire et ils se les approprient ». Ainsi, des patrons de ces lieux en cours de fermeture, ont demandé à utiliser les dessins pour les offrir à leurs employés.

Le New York magazine ne va pas en rester là, et va lancer une opération de commercialisation de produits dérivés (T-shirts, casquettes etc) pour lever des fonds en faveur des commerces en difficulté. De son côté, Jeanne Verdoux veut également poursuivre ce travail de sérigraphies de boutiques et commerces, afin de rendre à la ville ce qu’elle nous a tous tant donnés. En espérant que 2021 soit placé sous le signe du renouveau.