Jean-Luc Teinturier: “Pour acheter à New York, il faut être réactif”

Infos pratiques

Contacter Jean-Luc Teinturier:

Email: [email protected]

Tel: +1 203 550 5945

(Article Partenaire) Il y a à New York environ 30,000 agents immobiliers. Qui doivent se partager quelque 50,000 transactions par an. Bref, il y a deux catégories de “brokers”: ceux qui savent et ceux qui galèrent…

Jean-Luc Teinturier est sans contest dans la première catégorie, notamment parce qu’avant d’être agent, il a lui-même investi dans l’immobilier depuis des années. Et il continue de le faire, puisqu’il développe en ce moment un projet dans l’Upper East Side, dont les appartements vont arriver sur le marché dans les prochaines semaines.

“Cette connaissance du marché new-yorkais est cruciale, explique-t-il, notamment pour une clientèle française. Mon rôle est de les accompagner en les aidant à comprendre le marché”. Arrivé à New York en 1982, Jean-Luc Teinturier y a toujours travaillé, d’abord comme directeur de filiale dans l’agro-alimentaire, puis dans le flaconnage de parfums et enfin en créant avec son épouse Laurence un salon de la lingerie revendu en 2012. “Un parcours classique français, les fameux trois “f”: food, fragrance, fashion”, s’amuse-t-il.

Au sein de Barnes-Warburg, agence qui associe un grand nom français de l’immobilier de luxe, Barnes, à une agence new-yorkaise historique, Warburg, il bénéficie du soutien d’un solide réseau professionnel qui permet d’agir vite. “A New York plus qu’ailleurs, la réactivité est essentielle, explique-t-il. Grand nombre des affaires que j’ai pu réaliser l’ont été parce que nous étions les premiers à faire l’offre”.

La clef de la réussite, pour Jean-Luc Teinturier, est le lien tissé avec son client: “c’est important de comprendre les goûts du clients, les besoins aussi, qu’il s’agisse d’acheter pour habiter ou pour investir, précise-t-il. Je passe toujours plusieurs heures avec mes clients pour bien cerner leur projet et pouvoir les accompagner au mieux”.

Marie Vayron et César Ponsonnet, jeune couple “primo-accédants”, se réjouissent ainsi que Jean-Luc Teinturier ait “très vite compris notre profil très naturellement, et nous a fait des offres qui ont toujours répondu à nos attentes. Nous nous sommes sentis ecoutés tout au long de cette aventure”. Les jeunes trentenaires ont trouvé grâce à Jean-Luc un appartement neuf à Harlem, qui correspondait à leur budget et à leurs attentes.

Pour les clients expatriés, qu’ils résident déjà à New York ou non, l’accès au crédit est bien-sûr la principale difficulté. “Mon rôle est aussi de les accompagner grâce à mon carnet d’adresse, en leur recommandant les rares banques qui prêtent aux expats, ou les autres professionnels indispensables, avocats, fiscalistes et même “general contractors” pour les travaux”.

Achat sans douleur

Lorsque Elisabeth Lando et son mari on cherché un appartement à Manhattan, “nous avions le sentiment d’être ses seuls clients, même si nous savions que ce n’était pas le cas, raconte-t-elle. Il répond à tous les appels et emails dans la journée et -surtout- il est très à l’écoute!” Jean-Luc Teinturier a présenté à Elisabeth plusieurs appartements “qui répondaient parfaitement à nos critères”. Leur choix s’est finalement porté sur un condo à Chelsea et l’achat s’est fait sans douleur, notamment grâce aux professionnels présentés par Jean-Luc Teinturier.

La connaissance du marché est essentielle, particulièrement en période d’instabilité, comme c’est le cas en ce moment. “Le marché reste tendu en dessous de 3 millions de dollars à Manhattan, mais il y a désormais des marges de négociations qui n’existaient pas il y a un an”, explique Jean-Luc Teinturier.“L’arrivée sur le marché de nombreux condos un peu partout dans Manhattan et à Brooklyn a amélioré l’inventaire disponible et fait que les vendeurs sont moins en position de force qu’auparavant”. Ce qui ne veut pas dire que les acheteurs sont devenus rois: encore plus de la moitié des offres sont faites au comptant (“cash”), c’est à dire sans condition suspensive d’obtention de prêt. Le marché new-yorkais reste compétitif, d’où la nécessité d’être accompagné par un agent expérimenté!

Pour contacter Jean-Luc Teinturier:

Email: [email protected]

Tel: +1 203 550 5945

 


Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Infos pratiques

Contacter Jean-Luc Teinturier:

Email: [email protected]

Tel: +1 203 550 5945