Jean-Louis Vaysse, un artisan dans le respect des traditions

Infos pratiques

Pour contacter Jean-Louis Vaysse

(919) 740 5249

[email protected]

 

(Article partenaire) Jean-Louis Vaysse a été formé à l’amour de la tradition. Cet artisan français, formé par les Compagnons du Devoir de Toulouse, s’est expatrié aux Etats-Unis pour y vivre “un rêve d’enfant“.

Il y exerce depuis quelques années son métier d’artisan du bâtiment, dans le respect des coutumes européennes. Ce “savoir-faire” bien français, Jean-Louis Vaysse en a fait sa marque de fabrique. A contre-courant, l’artisan s’est forgé une réputation pour son travail sur des spécialités rares aux Etats-Unis, comme le façonnage de marbre pour les salles de bains.

Jean-Louis Vaysse est aussi un artisan aux multiples ressources. Lui-même l’avoue, face à la diversité de ses compétences : “Les gens ont du mal à [le] croire“. “Mais en me voyant à l’œuvre, dit-il, ils comprennent“. Pendant un temps, il s’est spécialisé dans la simple restauration. Mais les besoins de la clientèle évoluant, il a aussi fait de la réparation. De la taille de pierres et de marbres fins aux problèmes de fondations, en passant par la maçonnerie, les moulures en plâtre et le carrelage de précision, Jean-Louis Vaysse a plus d’un atout dans sa manche.

En visant une clientèle huppée, Jean-Louis Vaysse a fait le choix de ne pas se limiter à la Caroline du Nord, où il vit actuellement. Il a notamment travaillé à New York, où il fut chargé de travaux d’experts de qualité, dans Manhattan et dans les Hamptons. De Park Avenue, il est ensuite parti en Virginie. Pendant sept années, il y a restauré une grande propriété  datant du début de la Guerre Civile. Il a rénové l’intérieur et l’extérieur de cette maison dite “Mansion” de style colonial, toujours dans un esprit très français, “un peu dans le style du Trianon, ou de Fontainebleau“.

Il se dit aujourd’hui prêt à s’installer dans une nouvelle région : la Floride.

Après bientôt 47 ans de carrière, à son propre compte pour la plupart du temps, Jean-Louis Vaysse songe à trouver un associé francophile, qui serait sensible à sa vision de l’artisanat et pourrait lui ouvrir de nouvelles portes. Si il nous avoue rêver de travailler pour “Bill Gates ou Céline Dion”, il cherche avant tout des contacts pour toucher une clientèle “riche, mais surtout raffinée“.

Pour contacter Jean-Louis Vaysse:

Tel: (919) 740-5249

E-mail: [email protected]

————————

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Infos pratiques

Pour contacter Jean-Louis Vaysse

(919) 740 5249

[email protected]