Jean-Louis Etienne, infatigable explorateur

Le Tarnais Jean-Louis Etienne a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie, ainsi qu’à la course du monde à la voile sur Pen Duick VI avec Eric Tabarly.

Il a commencé ses premières conférences après cette course du monde avec Eric Tabarly, et s’attache à trouver les mots simples pour expliquer les phénomènes complexes, tout en “transmettant aux autres l’envie de faire quelque chose de mieux de leur vie”. Jean-Louis Etienne sera présent au Lycée français, ce vendredi 4 février à 19h30.

En 1986, il est le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire, tirant de lui-même son traineau pendant 63 jours.

Entre 1989 et mars 1990, il est co-leader avec l’Américain Will Steger de l’expédition internationale Transantarctica et réussit en traîneaux à chiens la plus longue traversée de l’Antarctique jamais réalisée : 6300 km.

Infatigable défenseur de la planète, Jean-Louis Etienne mène entre 1990 et 1996 plusieurs expéditions à vocation pédagogique pour faire connaître les régions polaires et comprendre le rôle qu’elles jouent sur la vie et le climat. À bord du voilier polaire Antarctica, il part en 1991-1992 pour la Patagonie, la Géorgie du Sud et la péninsule Antarctique. En 1993-1994, c’est l’expédition au volcan Érébus, en 1995-1996, l’hivernage au Spitzberg.

Au printemps 2002, il s’engage dans la Mission Banquise, une dérive de trois mois sur la banquise du pôle Nord, à bord du Polar Observer pour un programme de recherche et d’informations sur le réchauffement climatique.

De décembre 2004 à avril 2005, il dirige une équipe de chercheurs du Muséum, de l’IRD, du CNRS pour effectuer un inventaire de la biodiversité et un état de l’environnement marin sur l’atoll français de Clipperton dans le Pacifique..

De janvier 2007 à janvier 2008, il fait construire un dirigeable pour traverser l’Arctique et mesurer l’épaisseur de la banquise. Après la destruction du dirigeable dans une tempête, l’expédition n’est pas repartie.

De septembre 2007 à octobre 2008 il est Directeur général de l’Institut Océanographique – Fondation Albert 1er, Prince de Monaco. Il a reçu de multiples récompenses (Légion d’Honneur, Ordre National du Mérite, ou médaille d’or de la Société de Géographie), il est l’auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages et a participé à de nombreux films et conférences.

Conférence Jean-Louis Etienne

Quand : Vendredi 5 février, à 19h30

Où : Théâtre Raymond Kabbaz, sur le campus du Lycée français – 10361 W. Pico Blvd, Los Angeles CA 90064

Pour participer, RSVP @ [email protected]