Jean Imbert à Miami: “Je suis comme un joueur de foot entrant sur le terrain”

jean imbert
Jean Imbert est aux fourneaux de Swan and Bar Bevy, le premier restaurant de Pharell Williams à Miami © Boby

Infos pratiques

Swan and Bar Bevy
90 NE 39th Street, Miami
Site ici

Jean Imbert a de quoi être « Happy ». Le gagnant de la troisième saison de l’émission de télé-réalité culinaire « Top Chef » passe derrière les fourneaux de Swan and Bar Bevy, le premier restaurant du chanteur américain Pharrell Williams à Miami. L’établissement ouvrira ses portes le mercredi 7 novembre au coeur du quartier de Design District.

À 37 ans, le chef français, qui a vu défiler de nombreuses célébrités comme Robert de Niro, Beyoncé ou encore Marion Cotillard dans son établissement parisien L’Acajou, se lance un nouveau défi. « C’est arrivé un peu par hasard et comme je fonctionne à l’instinct, je n’ai pas hésité une seule seconde à accepter ce projet avec Pharrell », confie Jean Imbert qui entretient une belle amitié avec le chanteur américain depuis près de six ans. « Nous nous sommes rencontrés lors d’un dîner privé où je devais cuisiner pour plusieurs autres célébrités et nous avons tout de suite sympathisé ».

Parmi leurs passions communes figure la musique, mais pas seulement. Les deux hommes sont aussi sur la même longueur d’onde en ce qui concerne la gastronomie. « Nous avons tous deux cette volonté de savoir d’où viennent les produits que nous consommons afin de déterminer ce que nous avons réellement dans l’assiette », souligne Jean Imbert qui, une nouvelle fois, mise sur une cuisine saine et équilibrée afin de concocter la carte de Swan and Bar Bevy. « L’idée n’est pas d’apporter la France à Miami mais bel-et-bien de travailler avec les produits qui proviennent de producteurs locaux dans un esprit éco-responsable ».

Les gastronomes pourront ainsi se délecter de plats comme le « Corn, Corn, Corn », de la polenta surmontée de bouchées de popcorn ou encore la « Tomato Water », une soupe froide de tomates et concombres à la ricotta. « Ce ne sera pas un copier-coller de plats qui sont à la mode, précise Jean Imbert. Je fais dans la simplicité et souhaite avant tout raconter une histoire avec chacune de mes créations comme pour la salade césar, qui sera bien évidemment à la carte puisqu’il s’agit du plat que j’ai préparé pour Pharrell au moment où nous nous sommes rencontrés ».

À quelques jours de l’ouverture de Swan and Bar Bevy, Jean Imbert trépigne à l’idée de débuter cette nouvelle aventure américaine. « C’est comme pour un match de football lorsque les joueurs entrent sur le terrain avec l’envie de donner le meilleur d’eux-même, je suis exactement dans cet état d’esprit », indique le trentenaire qui devra par ailleurs jongler entre la France et les États-Unis afin de relever ce challenge culinaire. « Ce n’est pas un problème pour moi, je peux très bien préparer un petit-déjeuner à Paris avant de venir servir un dîner à Miami ».

Infos pratiques

Swan and Bar Bevy
90 NE 39th Street, Miami
Site ici