Jarvis

Le hasard (ou plutôt son épouse employée dans le secteur pétrolier) a amené Anthony Yeremian à vivre à Houston depuis deux ans. Des dix start ups de ce VentureOutFrance, il est donc celui qui connait le mieux les Etats-Unis.

Lui aussi travaille en famille. Cet ancien Edhec a lancé avec son frère, basé lui en France, Jarvis, un service qui permet aux avocats de gérer l’ensemble de leur activité en ligne.

La société s’est rapidement fait une place en France sur un secteur encore relativement vierge: “nous avons vendu 130 licences en trois mois, pratiquement sans budget marketing”. De ce côté-ci de l’Atlantique, dont Anthony Yeremian va s’occuper, les chiffres sont prometteurs encore:  “aux Etats-Unis, seulement 40% des avocats sont abonnés à un service “de cloud”; il reste donc 60% à capter!”

Loin des grandes firmes, Jarvis Legal vise les cabinets de 1 à 50 avocats. Après une phase de test pour adapter le produit aux spécificités américaines, il devrait arriver sur le marché aux alentours du mois de juin.

article suivant: The Art Place