Jamel Debbouze : « Je viens faire connaissance avec les Américains »

Agenda

 

Tout sur Jamel

Shubert Theatre, 265 Tremont Street, Boston, le 10 avril à 20h

Nob Hill Masonic Auditorium, 1111 California Street, San Francisco, le 12 avril à 20h

The Wiltern, 3790 Wilshire Blvd, Los Angeles, le 13 avril à 20h

Town Hall, 123 W 43rd Street, New York, le 18 avril à 20h

The Fillmore Miami Beach at Jackie Gleason Theater, 1700 Wahsington Ave, Miami Beach, le 21 avril à 20h

Plus d'informations ici

Jamel l’Américain. L’humoriste est, pour la première fois, en tournée aux Etats-Unis. Il montera sur scène le 10 avril à Boston, le 12 à San Francisco, le 13 à Los Angeles, le 18 à New York et le 21 à Miami. Il a accordé une interview à French Morning juste avant de prendre l’avion.

French Morning : C’est la première fois que vous montez sur scène aux Etats-Unis. Quelles sont vos impressions ?

Jamel Debbouze : C’est super paradoxal, bizarre, excitant à la fois. C’est un plaisir incroyable de se retrouver sur scène aux Etats-Unis pour la première fois de sa vie. Ce sont les artistes new-yorkais qui m’ont donné envie de monter sur scène. C’est magique ! New York est le berceau du stand up. Le Jamel Comedy Club baigne dans cette culture du stand up. Nous avons tous grandi avec Eddie Murphy ou Richard Pryor, ils racontent la même chose que nous, ils parlent de la misère, du quotidien. J’ai voulu recréer cette proximité avec le spectateur, comme si je jouais dans leur salon. Aujourd’hui, je viens faire connaissance avec les Américains. Je vais m’adapter à ce nouveau public mais sans préparation. Je suis un enfant de l’improvisation théâtrale.

Que va-t-on apprendre sur vous dans “Tout sur Jamel”?

“Tout sur Jamel” raconte toutes les choses extraordinaires qui me sont arrivées. En France, je suis l’un des Arabes les mieux lotis et il m’arrive encore des choses incroyables. J’ai vécu un véritable choc des cultures. Je connais la mixité, j’ai épousé une Française (la journaliste Melissa Theuriau, ndlr) et dans ma famille, ce mariage a été un cataclysme ! C’est d’autant plus intéressant de jouer à New York en particulier, car c’est le berceau de l’immigration.

Vous jouez aussi dans le prochain film de Nabil Ben Yadir, “La Marche”, qui sortira en 2013…

Le film raconte l’histoire vraie d’une marche pacifiste organisée en 1983 après le meurtre d’un jeune banlieusard par la police. La marche débute à Marseille à neuf et se termine à Paris à 100.000 personnes. Cette marche est une revendication pour l’égalité et contre le racisme. En 1983, les manifestants ont été reçus par François Mitterrand à l’Elysée et ont réussi à allonger la durée de la carte de séjour de trois à six ans. Dans le film, je joue le rôle de Hassan, un jeune toxico qui profite de la marche pour s’en sortir. “La Marche” sortira le 3 décembre 2013 pour commémorer les 30 ans de l’évènement.

Photo: Jamel au Festival de Cannes – Hahn-Nebinger-Orban/ABACAUSA.COM

Agenda

 

Tout sur Jamel

Shubert Theatre, 265 Tremont Street, Boston, le 10 avril à 20h

Nob Hill Masonic Auditorium, 1111 California Street, San Francisco, le 12 avril à 20h

The Wiltern, 3790 Wilshire Blvd, Los Angeles, le 13 avril à 20h

Town Hall, 123 W 43rd Street, New York, le 18 avril à 20h

The Fillmore Miami Beach at Jackie Gleason Theater, 1700 Wahsington Ave, Miami Beach, le 21 avril à 20h

Plus d'informations ici