Investiture de Donald Trump à Washington : comment y assister ?

Infos pratiques

La liste des rues fermées est disponible ici /

Le site de la WMATA pour tout savoir sur le fonctionnement des transports en commun /

Le site officiel du comité d'organisation

C’est une page d’histoire qui va s’écrire en direct à Washington le 20 janvier. Comme tous les quatre ans, la capitale fédérale se prépare à vivre « Inauguration Day », en l’occurrence cette année l’investiture du nouveau président Donald Trump. Un événement qu’il est possible de suivre de près… moyennant un peu d’organisation.

Le Jour J, le mieux est d’oublier sa voiture au garage (la liste complète des rues fermées est disponible ici) et de prendre les transports en commun qui fonctionneront pendant 17 heures d’affilée en service « heure de pointe ».

Le vendredi 20 janvier, le métro doit ouvrir ses portes dès 4am, soit une heure plus tôt que d’habitude. Mais plusieurs stations seront fermées au public : Archives, Mt Vernon Square, Smithsonian. Pour tout le reste du réseau, la bonne astuce, c’est d’acheter le pass spécial investiture (sans le nom de Donald Trump) mis en vente pour ce jour-là : 10 dollars pour un accès illimité au métro et aux bus. A commander à l’avance sur le site de la WMATA pour éviter la queue aux guichets.

Une fois arrivé sur le Mall, vous vous rapprochez de deux moments-clés de cette journée d’investiture : d’abord la prestation de serment au pied du Capitole puis la parade sur Pennsylvania Avenue pour rejoindre la Maison-Blanche. Pour entendre prononcer « I, Donald Trump, do solemnly swear », des gradins vont être mis en place. Mais ils sont réservés à des invités qui ont demandé leur place (gratuite par ailleurs) il y a plusieurs mois déjà, notamment en passant par leur sénateur ou représentant.

Sans ticket, deux solutions : s’installer sur le Mall près d’un écran géant pour être au plus près du feu de l’action pendant la prestation de serment ou se presser le long de Pennsylvania Avenue pour espérer voir passer le 45e président des Etats-Unis.

Mais plus vous vous approcherez de la Maison-Blanche, plus la foule sera compacte et la place limitée. Autour du 1600 Pennsylvania Avenue, quelques places assises (payantes celles-là) seront disponibles et mises en vente en janvier (un formulaire officiel est à remplir pour être tenu au courant).

Evidemment, pour accéder à toute cette zone au cœur de Washington, il faudra franchir des barrières de sécurité (le plan précis sera dévoilé début janvier). Ouverture des portes attendue dès 6:30am le jour de l’investiture.

Si vous venez de loin, réserver une chambre d’hôtel sera le principal défi. Certains supporters d’Hillary Clinton ont annulé leur réservation après la défaite du 8 novembre mais ils ont vite été remplacés par des fans de Donald Trump. Et les tarifs ont repris leur folle ascension. Sur Airbnb, même combat. « Les prix moyens ont augmenté de 83% au cours des deux dernières semaines », prévient le site à un mois et demi de l’événement… Pas grand chose à espérer de ce côté-là non-plus, tout du moins à un prix raisonnable.

Et si l’idée de voir Donald Trump s’installer à la Maison-Blanche ne vous met en joie et que vous voulez éviter à tout prix cet événement (et les contre-manifestations qui vont aller avec), le plus simple serait encore… de poser un jour de congé si vous travaillez dans le centre de Washington. C’est d’ailleurs ce qui est prévu pour les fonctionnaires de DC et des environs qui ont tous droit à un jour férié exceptionnel. Cela vous permettra, au passage, de garder vos enfants car de nombreuses écoles vont aussi être fermées ce jour-là.

Infos pratiques

La liste des rues fermées est disponible ici /

Le site de la WMATA pour tout savoir sur le fonctionnement des transports en commun /

Le site officiel du comité d'organisation