Interdiction du foie gras à New York : toutes les réponses à vos questions

Crédit photo: Food Travel Stockforlife shutterstock.com

C’est désormais officiel, le conseil municipal de New York a voté à une écrasante majorité l’interdiction du foie gras le 30 octobre. Le maire Bill de Blasio a confirmé dans la foulée qu’il ratifierait cette loi, qui va donc entrer en vigueur. Mais que contient-elle exactement? On répond à toutes vos questions.

Peut-on encore consommer du foie gras à New York ?

L’interdiction du foie gras a été votée le 30 octobre mais n’entrera en application que dans trois ans. Vous avez donc au moins jusqu’au début du mois de novembre 2022 pour acheter et consommer du foie gras à New York.

La loi concerne-t-elle New York City ou tout l’Etat de New York ?

La loi ne concerne que les cinq boroughs de la ville, il sera donc toujours légal de vendre ou consommer du foie gras dans l’Etat de New York après novembre 2022.

Puis-je importer du foie gras dans ma valise à New York ?

La loi sur l’interdiction du foie gras à New York ne concerne pas l’importation de foie gras pour consommation personnelle. Rien ne change de ce côté là donc, le pâté et le foie gras sont interdits “s’ils ne sont pas cuits et fermés hermétiquement”, précise la CBP (Customs and Border Protection). Et s’ils le sont ? “Peut-être” pour le foie gras. Bref, c’est le douanier qui décide. On vous le déconseille cependant, étant donné l’actualité.

Qu’est-ce que je risque à consommer du foie gras à New York ?

La loi qui entrera en vigueur en 2022 précise qu’il sera “interdit à quiconque, vendeurs ou restaurants, de vendre ou d’offrir des produits issus du gavage”. Si des amendes sont prévues pour les vendeurs et restaurateurs (“de 500 à 2000$ à chaque vente, stockage, possession ou donation de foie gras”), rien en revanche ne fait référence à la pénalisation de la consommation du foie gras.

L’interdiction du foie gras à New York est-elle définitive ?

Les professionnels de la filière peuvent encore porter l’affaire devant les tribunaux comme ce fut le cas en Californie où le foie gras a été successivement interdit, de nouveau légalisé, puis re-interdit en janvier 2019. Ariane Daguin, fondatrice de D’Artagnan, qui participa grandement à la diffusion du foie gras dans les restaurants américains, et fut en première ligne dans la bataille judiciaire en Californie assure “que oui, nous allons nous battre et porter cette interdiction devant la justice. Quand je dis nous, ce n’est pas seulement les deux éleveurs (de l’Etat de New York, NDLR) et D’Artagnan”. Les opposants devraient annoncer dans les prochaines semaines les suites judiciaires qu’ils souhaitent donner à l’affaire.