Hommage à Lorenzo Weisman, gracieux ex-chairman du FIAF

Crédit: Ben Gabbe/ PatrickMcMullan.com / Sipa Press

Infos pratiques

 

Hommage à Lorenzo Weisman, le 22 octobre à 11h

Brick Church, au coin de la 91e rue et Park Avenue

Elégant ambassadeur de l’amitié franco-américaine, Lorenzo Weisman est décédé fin septembre des suites d’un cancer du cerveau. Il était âgé de 67 ans. Un dernier hommage lui sera rendu le 22 octobre à 11h à la Brick Church.

M. Weisman était une figure bien connue de la communauté franco-américaine de New York. Né au Guatemala de parents juifs français ayant fuit le nazisme, il retourne à Paris en 1966 après ses études à Harvard pour réaliser son rêve : monter sur les planches. Cette parenthèse parisienne est bien remplie : il rejoint la Comédie française, rencontre sa femme Danielle-Camille Maysonnave (appelée Stanley) et fait jouer son ami, un certain Gérard Depardieu, dans une pièce de théâtre qu’il dirige, selon le site d’information Bloomberg News.

En 1971, il intègre la Columbia Business School avec l’ambition d’ouvrir un théâtre. Il y découvre le monde bancaire. En 1973, il rejoint la banque d’investissement Dillon, Read & Co et vient à en diriger pendant seize ans les opérations européennes, depuis Londres, en remplacement d’Evan Galbraith, nommé ambassadeur des Etats-Unis en France par Ronald Reagan. En 2001, il fonde sa propre banque d’investissement, Hill Street Capital, qui sera rachetée par BNP Paribas en 2010.

Amateur de musique, d’art hispanique et de voile, M. Weisman a servi au sein de plusieurs conseils d’administration, dont celui du French Institute Alliance Française (FIAF), dont il a été le chairman. Son action en faveur de la promotion de la France lui a valu d’être décoré de la Légion d’honneur en 2008.

Infos pratiques

 

Hommage à Lorenzo Weisman, le 22 octobre à 11h

Brick Church, au coin de la 91e rue et Park Avenue