Hollande répond à Trump: “La France sera toujours la France”

La passe d’armes entre Donald Trump et l’exécutif est montée d’un cran. Après Manuel Valls, François Hollande a réagi, jeudi 28 juillet, aux propos du candidat républicain qui a affirmé lors d’une conférence de presse en Floride que la “France n’est plus la France” .

«La France sera toujours la France, parce que la France ne cède jamais et parce que la France, elle porte toujours des idéaux, des valeurs, des principes qui font que nous sommes reconnus partout dans le monde. Et c’est quand on s’abaisse qu’on ne se ressemble plus. Ça peut arriver à d’autres, outre-Atlantique» , a rétorqué Hollande lors d’une conférence de presse sur l’élargissement de l’autoroute A9.

La veille, le bouillonnant milliardaire avait évoqué le meurtre du P. Jacques Hamel dans la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray devant des journalistes. Citant un ami à qui il a demandé “Tu as aimé la France ?” , celui-ci lui aurait répondu: “Je n’irai pas en France. Je n’irai pas en France” . Et Trump de poursuivre: “Ils ne vont pas m’aimer pour dire ça, mais regardez ce qui s’est passé à Nice. Vous avez vu ce qui s’est passé hier avec le prêtre? (…) La France n’est plus la France» . Manuel Valls lui a aussitôt répondu par un tweet en anglais: «La France est toujours la France et la France est forte M. Trump» .

Quelques jours auparavant, l’adversaire d’Hillary Clinton s’était prononcé en faveur d’un “contrôle extrême  sur les personnes venant de France.