Hollande en visite d’Etat à Washington en février

L’annonce est arrivée dans une chorégraphie presque parfaite. A quelques minutes d’intervalle, l’Elysée puis la Maison Blanche ont annoncé que les Etats-Unis dérouleront le tapis rouge pour François Hollande le 11 février prochain.

“Michelle et moi nous réjouissons d’accueillir le président Hollande et Valérie Trierweiler pour une visite d’Etat aux Etats-Unis”, indique le communiqué de la Maison Blanche. Comme le protocole le prévoit, cette visite incluera un “dîner d’Etat” à la Maison Blanche.

La visite d’Etat est devenue une rare occurrence ces derniers temps à Washington. Depuis son arrivée à la Maison Blanche, les Obamas n’ont organisé que six dîners d’Etat. Le dernier date de mars 2012 avec le Premier ministre britannique David Cameron. George et Laura Bush n’en étaient pas plus friands (six visites d’Etat au total en 8 ans), alors que Bill Clinton en avait lui organisé 23 et Ronald Reagan 35.

D’ici à février, les deux présidents espèrent que les disputes autour du programme d’espionnage de la NSA seront dissipées. En septembre dernier, la présidente brésilienne Dilma Rousseff avait annulé sa visite d’Etat à Washington en signe de protestation. “Les Etats-Unis et la France sont des alliés proches, dit le communiqué de la Maison Blanche. Pendant cette visite, nous discuterons des possibilités de renforcer encore la coopération entre les Etats-Unis et la France sur la sécurité et l’économie. François Hollande avait déjà été reçu par Barack Obama en 2012 au lendemain de son élection, mais la visite, éclair, n’avait pas l’apparat d’une visite d’Etat.

Les deux hommes se verront beaucoup l’an prochain: dans la foulée, François Hollande a invité Barack Obama aux cérémonies célébrant le 70e anniversaire du débarquement des alliés sur les plages de Normandie en juin prochain.