“Historique”, “camouflet”: la percée du FN vue par la presse US

Le Front National (FN) sort vainqueur du premier tour des élections régionales françaises (28,4% des voix en France métropolitaine), et la presse américaine en parle abondamment en ce lundi 7 décembre. Pour Fortune, le parti de Marine Le Pen enregistre « une victoire historique » . Pour NBC.com, c’est une « percée » . Pour CNBC, “la France se tourne vers la droite après les attentats de Paris” …

Ces résultats du premier tour mettent en lumière l’émergence de Marine Le Pen comme le troisième pôle de la vie politique française, capable de séduire des électeurs mainstream” , analyse pour sa part le Wall Street Journal. “Prendre le pouvoir dans l’une des douze régions de France métropolitaine serait un coup symbolique pour le Front national. Les assemblées régionales et leurs présidents n’ont pas de contrôle sur les sujets favoris du Front National, comme la défense, la sécurité et l’immigration. Mais elles jouent un rôle central dans la définition de la politique économique, en distribuant des subventions aux entreprises et en construisant des lycées.

“Camouflet pour Hollande”

Le site d’informations économiques Bloomberg y voit un “camouflet électoral pour François Hollande, trois semaines après les attentats de Paris” . Un jugement avec lequel Al Jazeera America est d’accord. “Ces résultats sont un nouveau boost pour les positions anti-immigration de Marine Le Pen, et un nouveau coup pour les socialistes de François Hollande” .

Beaucoup de medias américains lient ces bons scores aux attentats et à la progression du sentiment anti-immigré en France, mais le site d’information Quartz rappelle dans un graphique que la montée en puissance du Front National ne date pas du 13 novembre 2015. « La tendance est claire: l’extrême droite gagne des soutiens en France, se rapprochant des vrais leviers du pouvoir, après des décennies aux marges.

Même si le Front National a remporté une victoire importante lors des élections européennes de l’an dernier, ce scrutin européen n’a pas la même visibilité et ne vient pas avec les mêmes pouvoirs que les postes nationaux” , poursuit Quartz.

Pour le New York Times, reste à voir si le Front National transformera ses bons résultats au second tour. Mais pour le quotidien, le parti d’extrême droite a déjà gagné. « Le résultat sera interprété comme une prévision pour l’élection présidentielle de 2017, mais Mme Le Pen a déjà changé la teneur du débat politique en France. Des hommes politiques de tous bords adoptent une ligne dure contre l’immigration, et il y a une volonté nouvelle de revoir les règles qui gouvernent l’ouverture des frontières au sein de l’Union européenne ».