Un sac de sport malin pour l’armée et les surfeurs

Pour en savoir plus

 

Visiter le site de GYST ici

 

Qui n’a pas pesté un jour à la piscine, sur un terrain de sport ou en randonnée, en cherchant à changer de chaussures, sans se salir les pieds. Le problème peut paraître trivial. Mais pour les habitués des sports extrêmes ou salissants comme le surf, le triathlon ou le ski, la question se pose.

Dominique Aris, un Français installé aux Etats-Unis  il y a treize ans après avoir gagné la carte verte, a trouvé la solution : ce consultant en design produit a conçu GYST « Get Your Stuff Together » (« rassemble tes affaires »), un nouveau type de sac de sport dit « de transition », qui permet aux sportifs à la fois de ranger et transporter leurs affaires mais aussi de se changer à l’intérieur du sac, lorsqu’ils se trouvent dans un environnement salissant (boue, terre, eau, etc.). « L’idée m’est venue lorsque je vivais en Californie : j’avais  remarqué que les surfeurs se changeaient tous dans une simple boîte plastique rubbermaid (ndlr : container en plastique utilisé pour le rangement). Je me suis dit qu’il y avait besoin de quelque chose de plus pratique”.

Le sac est composé de trois parties : il contient un tapis plié sur lui-même et perméable que l’on peut poser à même le sol, un compartiment pour ranger ses affaires et une troisième partie pour se changer et y poser les pieds. Un petit tube sur le côté permet d’évacuer le sable. Après avoir breveté le concept, Dominique Aris a lancé GYST sur le marché, il y a trois ans. D’abord pour les surfeurs, puis très vite pour les sportifs de triathlon (natation, cyclisme, course à pied), un sport qui exige de se changer plusieurs fois, dans des conditions inconfortables.

Un prototype pour l’US Air Force

« Le sac pour le triathlon est celui qui marche le mieux. Nous sommes particulièrement bien implantés en Californie », explique Dominique Aris, à présent installé à Boulder dans le Colorado. « Nous venons de lancer le concept il y a quelques semaines en  Europe, grâce à un distributeur irlandais » précise-t-il. Les différents modèles de sacs sont vendus sur Amazon, mais aussi dans plusieurs magasins de sport, notamment en Californie. «Pour l’instant nous n’avons pas vraiment de concurrence » ajoute Dominique Aris qui affirme également vouloir développer une gamme de sac de “gym” dont les Américains sont friands,  ou pour les jeunes enfants que l’on emmène à la neige. 

« GYST pourrait être un tremplin vers d’autres horizons que le sport : j’ai notamment présenté un prototype de sac pour l’US Air Force ». Le produit est toujours en cours de test, précise le fabricant. Il veut également le faire parvenir au SWAT team de Los Angeles, sorte de GIGN américain. En attendant, la gamme 2014 doit etre présentée au championat du monde de triathlon à Hawaï en octobre.

Pour en savoir plus

 

Visiter le site de GYST ici