Avec Bluefox.io, vos smartphones ne peuvent plus se cacher

Guillaume de la Tour, CEO de Bluefox.io. (Credit : Klervi Drouglazet)

En savoir plus

Le site de Bluefox.io

Lorsque l’on entre dans les locaux de Bluefox.io, situés au Plug and Play Tech Center à Sunnyvale, impossible de passer inaperçu. À côté d’un des bureaux, trône un écran plat qui affiche le chiffre 96. C’est le nombre personnes présentes, en temps réel, dans l’open space.

« Vous voyez le numéro sur l’écran ? Voilà ce que l’on fait ! », s’exclame Guillaume de La Tour, fondateur de Bluefox.io. Le très souriant entrepreneur français a développé un boîtier qui détecte les smartphones présents dans un lieu donné sans aucune application installée au préalable.

Les utilisations sont nombreuses. La technologie permet par exemple aux propriétaires désireux de louer leur maison sur Airbnb, de savoir combien de personnes s’y trouvent en leur absence. « C’est beaucoup moins intrusif qu’une caméra car on ne connaît pas l’identité des personnes», explique l’expatrié qui a déjà déposé cinq brevets américains et deux mondiaux. « On respecte la vie privée. On ne stocke pas les données personnelles. »

Un ingénieur devenu entrepreneur

Le quarantenaire a déjà donné vie à sept entreprises. Bluefox.io, lancée en 2015, est la petite dernière. Pourtant, le serial entrepreneur originaire de Haute-Vienne, se dirigeait au départ vers l’ingénierie. « J’ai fait l’École nationale supérieure agronomique de Rennes pour faire plaisir à mes parents », confie-t-il.

L’agronomie ne l’intéresse « pas du tout ». Le Français créé alors sa première boîte de consulting, Agro Contact, alors qu’il n’est encore qu’étudiant. Après quelques années chez Altran Technologies, Guillaume de La Tour fonde deux entreprises: INTA ouest en 2004 et Bluefox Content en 2006.

Cette dernière, qu’il possède encore aujourd’hui, fournit du contenu pour les écrans d’affichage. « Quand vous voyez la météo dans les aéroports où le groupe d’affichage JCDecaux est présent, ça vient de Bluefox Content généralement ».

De Rennes à la Silicon Valley

« La France est un super pays mais, avec seulement 66 millions d’habitants, une entreprise se retrouve vite confrontée au problème de taille de marché », fait remarquer Guillaume de La Tour qui a donc décidé de venir conquérir la vallée en 2013 « avec femme et enfants ».

Après un an et demi de réflexion et d’exploration, Bluefox.io voit le jour en janvier 2015. «AirBnb a été la première entreprise à venir me voir ! »

L’entreprise a également développé un boîtier qui permet d’envoyer des coupons promotionnels aux clients connectés au wifi d’un magasin. « Nous avons signé un partenariat avec un grand groupe alimentaire pour un déploiement dans des milliers de stations-essence d’Amérique du Nord », se réjouit l’entrepreneur dont la start-up multiplie les récompenses : best innovation au South by Southwest 2015, start-up de l’année lors des FABA 2016 et dernièrement, le Murphy Award de la Sunnyvale Silicon Valley Chamber of Commerce.

Et ce n’est que le début. « Compter les gens ce n’est pas forcément évident. Nos produits ont plein d’applications possibles, dans les boîtes de nuit par exemple », souligne Guillaume de La Tour qui mentionne un futur « deal très important avec une ville asiatique ».

En savoir plus

Le site de Bluefox.io