Guide de New York: les 300 passions de Marie-Joëlle Parent

Si, comme tout New-Yorkais qui se respecte, vous êtes obsédés par les tendances, les lieux à ne pas manquer, les nouveaux restos à essayer de toute urgence, rien de mieux que de prendre la roue de Marie-Joëlle Parent (qui d’ailleurs adore sillonner la Big Apple à bicylette).

Correspondante du groupe Quebecor Media, cela fait six ans qu’elle promène ses grands yeux clairs sur tout ce qui vaut d’être vu à New York. Au passage elle s’est construit une belle audience sur Twitter et Instagram. Dans 300 raisons d’aimer New York (Editions de l’Homme, vendu au Québec à partir du 18 mars et en France à partir du 16 avril), elle rassemble ses coups de coeur.

300 raisons d’aimer New YorkC’est un guide, vous y trouverez donc tout ce qu’il faut d’adresses pour être heureux à New York . Marie-Joëlle Parent se risque même à déclarer un N°1 dans les catégories “pizzas” et “hamburgers” (respectivement Co. à Chelsea et Minetta Tavern dans le West Village).

Mais l’ouvrage est surtout une belle balade au fil des quartiers et des rencontres, ponctuée par des portraits de personnages hauts en couleurs et typiquement new-yorkais. De Harry John Rolland, auto-proclamé historien du 11-Septembre, qui chaque jour est au coin du World Trade Center pour dispenser son savoir aux touristes, à Susan Blond, muse d’Andy Warhol devenue une des attachées de presse vedettes de la ville.

“Ce guide c’est un peu mon encyclopédie personnelle sur la ville, dit-elle. Ce sont des choix personnels, avec peu d’endroits chers par exemple. Et même beaucoup de recommendations gratuites: à New York, le spectacle est dans la rue!”. Bref, si en bon lecteur de French Morning c’est le New York des New-Yorkais qui vous intéresse plus que celui des touristes, c’est un guide que vous aimerez.

Plus d’info et acheter le guide ici.

- Services -
PARTAGER
  • Cec

    Belle faute finale!

Article précédentLa chorale franco-américaine de New York chante à Brooklyn
Article suivantThibault Cauvin, un guitariste sans maison à Dallas