Guide de Broadway: Le Fantôme de l’Opéra

infos pratiques

 

Phantom of the Opera

Majestic Theater, 245 West 44th St

Tickets ici

Avec “Les Misérables” , il se hisse au rang des chefs d’oeuvres incontestables et incontestés de la comédie musicale.

“Le Fantôme de l’Opéra” (“The Phantom of the Opera”) est, à l’origine, un roman d’horreur écrit par le Français Gaston Leroux au XIXe siècle. Le compositeur britannique Andrew Lloyd Weber l’a adapté en musical en 1986, non sans que le cinéma y soit allé de ses versions aussi. Le show cartonne depuis 1988 sur Broadway, où il squatte le Majestic Theater sur 44th St.

Le pitch : Le fantôme en question n’est pas vraiment un fantôme, mais un homme au visage déformé qui vit, à moitié masqué, au sous-sol de l’opéra Garnier à Paris. Craint par le personnel de l’opéra, dont il se proclame le chef, il charme une jeune cantatrice du nom de Christine Daaé, qui devient sa protégée. Mais le fantôme devient fou quand elle tombe amoureuse d’un autre et que la nouvelle direction de l’opéra se décide à éliminer ce maître des lieux devenu un poil encombrant.

On a aimé : Les 2h30 du show passent trop rapidement. Les chansons sont superbes et il ne faut pas avoir vu la comédie musicale pour les connaître. Outre l’air d’orgue composé par sir Webber qui vient terrifier les spectateurs tout au long du show, vous avez déjà aussi entendu “Think of me” ou “Masquerade” (sauf si vous avez habitez, comme le fantôme, dans les tréfonds de l’opéra Garnier). Les décors aussi sont impressionnants. Un lustre géant qui s’envole ou s’effondre dans le décor, une scène sur un lac caché dans les souterrains de l’opéra ou encore une scène d’amour sur les toits… Bref, “The Phantom of the Opera” , c’est Broadway comme on l’aime: surprenant, fou, grandiose. La scène du Bal masqué, qui ouvre le deuxième acte, est également impressionnante par ses costumes colorés.

On a moins aimé : Il est difficile de trouver un aspect négatif (le show n’est pas un succès pour rien). L’anglais peut être parfois difficile à suivre si vous ne faisiez pas très attention en cours. Si vous êtes assis loin de la scène, distinguer certains personnages peut également s’avérer acrobatique. Mais le plus grand bémol du show reste certainement le fait qu’il n’y en a pas, ce qui veut dire que les places sont très convoitées et les prix élevés – autour de 145 dollars (section orchestre). Vingt-neuf dollars pour être assis au fond de la “rear mezzanine” est le tarif le plus bas que nous avons trouvé sur Telecharge, le site vers lequel renvoie le Majestic Theater. Mais pour certaines représentations, le prix de ces places peut grimper à 75 dollars.

Niveau d’anglais nécéssaire pour apprécier le spectacle : 4/5 (1/5 = débutant, 5/5 = bilingue).

Note French Morning : 5/5

infos pratiques

 

Phantom of the Opera

Majestic Theater, 245 West 44th St

Tickets ici