Le groupe Peugeot-Citroën se lance dans l’auto-partage à Washington

En savoir plus

Le site de Free2Move

Depuis le 25 octobre, les Washingtonians ont remarqué qu’un nouveau système de voitures partagées s’était installé dans les rues de la capitale. Free2Move, l’application du groupe automobile français (Peugeot-Citroën-DS-Opel-Vauxhall), lancée à Seattle en 2017, est maintenant disponible à Washington D.C. Quelque 600 Chevrolet (groupe General Motors) sont à partager.

PSA n’a pas encore de voitures homologuées pour l’Amérique du Nord, et utilise donc son compétiteur-ami -General Motors- pour entamer son retour sur le continent américain. “Washington était la ville toute trouvée pour notre lancement, du fait de sa population, de la densité du trafic et des nombreuses options pour se déplacer”, indique Michel Stumpe, directeur de l’entité “Auto-partage” en Amérique du Nord. “Dès que notre service aura trouvé sa place dans l’univers de la capitale, notre expérience nous permettra de proposer notre offre dans d’autres villes”. 

L’application aide à localiser la voiture la plus proche, la réserver, la déverrouiller ou la verrouiller et payer la location. L’offre couvre une distance maximale de 500 miles par location. “Les frais de stationnement sont inclus, toutes les voitures ont un ‘permit’ donc vous pouvez vous garer sur n’importe quel parking tant qu’il est légal“, confie Larry Dominique, directeur de PSA Amérique du Nord. Il en est de même pour le carburant et l’assurance pour les conducteurs de 21 ans et plus.

L’avantage de la capitale, “c’est le peu de compétition dans le domaine de l’auto-partage“, souligne le directeur. Seul Maven et car2go ont parié sur la ville pour l’instant.

PSA s’était retiré des Etats-Unis au début des années 90, avec la fin de la commercialisation des Peugeot 405 et 505 break. La marque y vendait très peu de voitures. Elle avait connu son heure de gloire dans les années 70 et 80 avec la vente de quelques milliers de 505 aux taxis new-yorkais. Citroën, qui écoulait naguère quelques DS et SM, a pour sa part quitté l’Amérique du nord depuis longtemps.

Le lancement de Free2Move Carsharing à Washington est la première étape du retour progressif du Groupe PSA sur le marché nord-américain. Les habitants de Washington D.C. vont tester le système avant Paris, qui devrait voir débarquer l’auto-partage version PSA dans les semaines à venir.

En savoir plus

Le site de Free2Move