Givenchy revient habiller New York

Julia Roberts, Kim Kardashian et Kanye West figuraient parmi les stars présentes au bord de l’Hudson, vendredi 11 septembre, pour assister au premier défilé new-yorkais de Givenchy. Cet évènement à ciel ouvert, face à la Freedom Tower, succédait à l’ouverture de la boutique de la marque au coeur de l’Upper East Side.
Cela faisait depuis 2006 que l’ancienne boutique de New York avait fermé ses portes, la marque ne détenant plus que deux boutiques américaines, à Miami et Las Vegas. Le nouveau flagship, un espace de 400 mètres carrés à la décoration très épurée, a ouvert fin août au coin de Madison Avenue et de la 65ème rue. C’est dans ce quartier qu’Hubert de Givenchy avait fait découvrir ses modèles dans les années cinquante aux Américaines, en particulier Audrey Hepburn, qui devint son égérie.
Son successeur à la Direction Artistique, Riccardo Tisci, a dessiné la nouvelle boutique new-yorkaise. “Un parcours à travers la boutique est une expérience nouvelle et intrigante car les visiteurs verront un espace plutôt qu’un étalage de produits“, déclare le créateur dans un communiqué. En effet, les vêtements et accessoires sont exposés avec parcimonie dans la boutique noire et blanche aux airs de galerie d’art avec ses grands portraits accrochés. Cette implantation américaine fait aussi écho aux sources d’inspiration du créateur, qui possède une maison à New York.