Gestion de patrimoine: 3 anecdotes pour se souvenir de l’essentiel

Plus d'infos

Jeff de Valvidia

Tel: (203) 919-4980

Email: [email protected]

www.fleurus-ia.com

(Article Partenaire). Approche de la retraite, divorce, héritage, vente d’une affaire ou d’un bien immobilier important: il y a mille façons de se rendre compte  qu’on n’est pas toujours bien équipé pour gérer avec succès ces moments de la vie financière. Ou simplement pour faire les bons choix d’investissement. On a parfois besoin d’ un expert impartial, intègre et expérimenté à ses côtés pour les négocier avec succès.

Jeff de Valdivia, fondateur de Fleurus, conseil de gestion, est spécialiste de la gestion de portefeuille. Son métier est de guider ses clients vers de bons choix d’investissements à long terme et de les conseiller dans leurs décisions financières majeures. C’est aussi de les aider à redresser leur situation financière quand c’est nécessaire, en les conseillant sur les choix d’épargne et d’investissements adéquats. C’est enfin de les soutenir quand les marchés vacillent et les font douter de leurs décisions. C’est tout cela qui guide sa démarche et ce à quoi il s’applique avec chaque client, en ajustant son approche aux besoins de chacun d’entre eux.

Afin d’illustrer ses activités, tout en préservant l’anonymat des situations et des personnes, il nous livre trois anecdotes résultant de l’amalgame de plusieurs experiences et situations vécues.

L’avocat imprévoyant

Cet avocat, récemment divorcé, a de confortables revenus. Mais à 55 ans, avec trois enfants à l’université et exerçant une profession malmenée par la crise économique, il se retrouve pratiquement sans capital retraite et sans garantie solide de stabilité de revenus. Pour l’aider à faire face à ses écheances et à ses incertitudes, Fleurus fait un diagnostic financier complet, arrive à la conclusion que le client a besoin de contribuer prioritairement à sa retraite.

“Nous avons préconisé l’augmentation rapide des contributions mensuelles pour la retraite à hauteur de $1,000 et jusqu’à $2,000 par mois, la cessation des contributions aux comptes épargnes études, la réduction des dépenses discrétionnaires et la consolidation de plusieurs comptes retraite en un seul, afin d’en rationaliser la gestion” explique Jeff de Valdivia.

Ce diagnostic a permis au client de prendre conscience du besoin urgent qu’il avait de réorienter ses priorités financières en faveur de sa retraite et de poser les premiers jalons d’une gestion à long terme plus adaptée à ses besoins futurs.

Le médecin et les mauvais conseillers

Ce médecin, presque arrivé à l’age de la retraite, a récemment investi dans des parts de “limited partnerships” dans le domaine de l’énergie. Il n’est pas sûr d’ avoir pris une bonne décision et approche Fleurus pour faire un diagnostic: Que valent ces participations? Est-il possible et souhaitable de les liquider?

“A l’examen il est rapidement apparu que les investissements étaient inappropriés vu l’âge de l’investisseur et ses besoins potentiels de liquidités, lesquels pouvaient devenir immédiats en cas de maladie ou d’incapacité de travail ” constate Jeff de Valvidia. “ De plus, un examen de la documentation nous a permis de voir que les agents de placement, qui jouaient aussi le rôle de conseillers financiers, avaient touché des commissions très élevées.”

Après avoir conclu que la taille excessive des commissions était probablement à l’origine des choix d’investissement proposés au client, nous avons suggéré au client d’ engager une procédure en justice à l’encontre des conseillers financiers pour manquement à leur devoir de fiduciaire. Cette procédure aurait eu pour objet de permettre au client de récupérer tout ou partie des commissions et l’ annulation des investissements ou leur rachat anticipé dans des conditions favorables. Afin de ménager ses relations avec ses conseillers financiers existants, le client a choisi de ne pas suivre ce conseil. Nous conseillons, le client decide.

L’ héritière

Une femme de 35 ans hérite d’une partie du patrimoine de son père, récemment décédé alors qu’il dirigeait une compagnie pharmaceutique avec un produit en phase d’accréditation par la Federal Drug Admistration. Une partie importante de l’héritage est faite de stock options sur la compagnie du défunt. Fleurus est contacté pour guider cette cliente dans la gestion de son patrimoine maintenant considédrablement agrandi.

Nous avons tout d’abord évalué les stock options, ce qui n’était pas sans difficulties, compte tenu de la taille modeste de l’entreprise, des volumes réduits traités dans les marchés et du risque associé au statut du produit phare de la société, en phase d’accréditation par les autorités fédérales. Nous avons ensuite mesuré l’impact fiscal lié à l’exercice potentiel de ces options. Pour finir, nous avons recommandé un plan de liquidation” explique Jeff de Valdivia.

Suite à ce travail d’évaluation le projet de désinvestissements des stock options a été validé par le client et Fleurus a proposé une nouvelle allocation d’actifs plus équilibrée et adaptée dont le client a approuvé la mise en place.

Comment en savoir plus

Ces trois anecdotes illustrent une partie des services offerts par Fleurus à ses clients. Nous vous invitons à consulter notre site internet: www.fleurus-ia.com pour obtenir plus de détails sur notre approche de la gestion patrimoniale et notamment sur la philosophie de gestion qui nous anime. N’hésitez pas aussi à nous joindre directement en nous appellant au (203) 919-4980 ou en nous écrivant à [email protected].

————————————-

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Plus d'infos

Jeff de Valvidia

Tel: (203) 919-4980

Email: [email protected]

www.fleurus-ia.com