Georges Forgeois ferme La Gauloise et Clarkson

Je ne vais pas m’arrêter là!” Georges Forgeois vient de fermer deux établissements coup en même temps – Clarkson et son petit bistro attenant La Gauloise – mais il n’a pas dit son dernier mot.

Il veut rouvrir la Gauloise dans le West Village, à un emplacement qu’il zieute “depuis cinq ans“, et réfléchit à lancer son populaire Bar Tabac dans le Lower East Side.

En 25 ans, je n’ai pas fermé un restaurant. C’est mon premier échec, et encore ce n’est pas un échec. On y était presque” , assure le restaurateur, fondateur du groupe de restaurants Forgeois à Manhattan et Brooklyn.

Habitué à lancer des restaurants dans des quartiers en transition, Georges Forgeois avait ouvert Clarkson en 2013 au coin de Varick et Clarkson Streets, dans l’ouest de West Village, en misant sur l’arrivée de plusieurs grandes compagnies dans le coin. En avril dernier, il a ouvert La Gauloise, un bistrot français d’une quarantaine de places truffé d’objets recueillis à la Braderie de Lille, en lieu et place de la salle à manger du Clarkson.

Mais le ralentissement de l’activité en période estivale dans ce quartier de bureaux a eu raison des efforts du restaurateur, selon lui. “L’été, c’est mort. Les bureaux se vident après le 15 juin.  Quand vient l’été, tu as dix semaines ou tu marches sur une jambe, que tu sois Jean-Georges ou un autre… explique le restaurateur. Ce quartier va exploser, mais je suis arrivé deux ans trot tôt.