French Wink, une nouvelle maison pour les créateurs français aux US

Créer une maison -virtuelle- de l’art et l’artisanat français aux Etats-Unis: voilà l’idée de French Wink, plateforme en ligne lancée par Emilie Chassagne et Claire Obry à New York.

Leur site s’adresse à des marques françaises de déco, bijoux ou vêtements, ainsi que des artistes qui ont pour ambition de se vendre sur le marché américain. Parmi leurs clients : le fabricant de chaussettes Berthe aux Grands Pieds, les pulls en cachemire Hector & Lola, les chaussons TCHA, les bagues Jean-Louis Casquette, les boites d’accessoires sexy LoveBox…

Le pari de Frenh Wink : offrir à ces créateurs ou marques plus de visibilité en les rassemblant sur une même plateforme. French Wink est aussi un site de e-commerce.

Les deux fondatrices proposent par ailleurs à leurs clients, au nombre de trente pour le moment, un service de transport transatlantique à tarif négocié – les marques peuvent ainsi partager des palettes et faire venir à moindre coût leurs produits de France. French Wink dispose d’un entrepôt, mis à disposition de leurs marques clientes.

“On est là pour soutenir les PME francaises qui veulent investir les Etats-Unis. Cela leur coûte tellement cher de s’implanter ici qu’il faut mieux y aller à plusieurs, et mutualiser un maximum de choses”, explique Claire Obry.

Si le concept French Wink n’en est qu’à ses débuts, Claire Obry et Emilie Chassagne imaginent déjà de nouveaux projets : développer des “pop-up stores” à New York, afin de vendre les produits de leurs marques, en particulier pour la période des fêtes.