Iliad, maison mère de Free, veut racheter T-Mobile

L’information est tombée jeudi matin : Iliad veut racheter T-Mobile USA. C’est le Wall Street Journal le premier qui l’a dévoilé, annonçant que la maison mère de Free avait fait une offre de 15 millions de dollars (soit 11 millions d’euros) en cash pour l’acquisition de l’opérateur américain.

Cette nouvelle vient contrarier les négociations entre Sprint et T-Mobile, qui étaient en pourparlers depuis quelques mois.

Il s’agit d’une opportunité unique de pénétrer le marché international pour l’opérateur de téléphonie mobile français après avoir bouleversé l’Hexagone en proposant des tarifs défiant toute concurrence. “Le marché mobile américain est à la fois vaste et particulièrement attractif” a déclaré Iliad dans un communiqué de presse.

T-Mobile US est actuellement valorisé à 24,8 milliards de dollars (18,5 milliards d’euros), contre 16 milliards de dollars (12 milliards d’euros) pour Iliad souligne le Wall street Journal. Mais le groupe a déjà annoncé “le soutien de banques interntionales de premier plan pour la dette de l’acquisition” selon Le Monde.

Alors qu’un bras de fer semble se profiler entre Free et Sprint, T-Mobile US n’a, pour l’instant, pas fait de commentaire.