Frédéric Lefebvre en campagne à la télé américaine

S’il y eut jamais une tradition qui consistait à ne pas faire de politique intérieure française à l’étranger, cette campagne électorale a prouvé qu’elle était bien morte. Présent cette semaine aux Etats-Unis, Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat au commerce, artisanat, PME et tourime, a donné lundi une interview à Charlie Rose, le célèbre intervieweur new-yorkais. Il y explique notamment à quel point François Hollande est “le candidat du passé” (“the candidate of the past”, dit-il en anglais). Il assure que le candidat socialiste veut augmenter les impôts ou encore qu’il n’a “aucune expérience” et que la France risque “le crash” avec lui.

Mettant à mal un autre tabou, qui consiste pour un ministre français à ne pas prendre parti dans la politique intérieure d’un autre pays, Frédéric Lefebvre confie à Charlie Rose qu’il est un “supporter” de Barack Obama et qu’il devrait être réélu, avant de se lancer dans un long parallèle entre les deux présidents. Après 10 minutes d’interview, semblant réaliser le caractère partisan de l’entretien, Charlie Rose lance tout à coup que “tout partisan de François Hollande qui voudrait venir ici avant l’élection est bienvenu”. C’est sans doute trop tard, mais peu importe: le CSA ne surveille pas les temps de parole à la télévision américaine.

Voir l’interview dans son intégralité. Interview diffusée sur Bloomberg TV ce mardi à 19h et 22h (heure de NY).

- Services -