François Chouchan : "casser l'image élitiste de la musique classique"

Le piano à queue trône avec élégance dans le salon. François Chouchan s’y installe avec aisance, ferme les yeux et fait danser ses doigts sur les touches. La musique classique, “c’est toute ma vie”, résume-t-il. Le pianiste français est arrivé à Los Angeles en 2007 afin sortir du carcan dans lequel il se sentait confiné en France. Aujourd’hui, il est à l’origine d’un festival de musique classique qui débute en octobre.

François Chouchan a choisi le piano lorsqu’il avait 5 ans, ou peut-être est-ce l’inverse. Quoiqu’il en soit, c’est pour lui “l’un des instruments les plus complets”. Cet admirateur invétéré de Schubert a fait ses classes au conservatoire national supérieur de Paris en piano et en musique de chambre. Malgré un parcours sans faute où il donne de nombreux concerts en tant que soliste ou avec orchestre, le pianiste se sent à l’étroit.

François Chouchan compose à la fin des années 80 la musique du film de Michel Drach “Il est génial Papy”. Mais cette expérience est révélatrice : “un musicien classique qui compose pour des films se fait bien souvent griller dans la profession“, souligne François Chouchan. Alors il décide de tenter sa chance à l’étranger, sur les conseils de son ami Georges Delerue, grand compositeur français de musiques de films, qui travaille à Hollywood depuis les années 70.

J’ai rejoint la cohorte de musiciens classiques français qui vivent à Los Angeles“, sourit-il, soulignant que la communauté non seulement s’entraide, mais que les musiciens comme lui bénéficient d’une très bonne réputation aux Etats-Unis : “l’école française est reconnue partout dans le monde.”

A Los Angeles, François Chouchan trouve ses repères en jouant occasionnellement pour les Sundays Live du musée LACMA qui sont des concerts hebdomadaires de musique de chambre et récitals gratuits. “Le public ici est beaucoup moins décomplexé vis-à-vis de la musique classique“, remarque-t-il à la suite de son expérience au LACMA.

L’idée émerge alors en lui de créer un festival de musique classique : “ça m’a toujours frustré de répéter un concert pendant des mois et le jour de la représentation, on joue, le public applaudit et s’en va“, explique-t-il. “Je me souviens avoir assisté moi-même à des concerts et être resté vissé sur mon siège après la fin, rempli d’émotions mais avec personne en face avec qui les partager”, poursuit-il. D’où son idée de Salon de Musiques, une série de concerts intimistes où le public est invité à se mélanger aux musiciens à l’issue de la représentation. “Je veux faire descendre la musique classique de sa tour d’ivoire, casser ce côté élitiste qui lui colle à la peau”, explique le pianiste.

Une idée qui s’inspire du Salon de musique que Marie Antoinette avait instauré à Versailles, où différents artistes se produisaient face à une petite audience et échangeaient sur l’art. Le Salon de Musiques version François Chouchan aura lieu, lui, dans le Dorothy Chandler Pavilion du Walt Disney Concert Hall tous les troisièmes dimanche du mois à compter du 17 octobre.

Pour 65 dollars par personne, l’audience aura droit à un concert de musique de chambre explorant les compositions de Mozart, Brahms, Schubert, Dvorak, Debussy, Ravel ou encore Rachmaninoff, suivi d’un buffet d’amuse-gueules avec champagne afin de délier les langues et les esprits. “C’est un rêve de gosse”, déclare François Chouchan avec enthousiasme, qui espère un jour mettre sur pied un vrai festival de musique classique grand public à l’image de La Folle Journée à Nantes.

Concert 1 :

Philip Levy au violon, David Low au violoncelle, Victoria Miskolczy à l’alto, Francois Chouchan au piano

Dvorak : Sonatine en sol majeur Opus 100

Dvorak : Quintette avec piano en la majeur Opus 81

Où : Dorothy Chandler Pavilion, 5ieme étage, 135 N. Grand Ave., Los Angeles, CA 90012. Tel : 213-972 7211

Quand : Dimanche  17 octobre 2010 à 16h00 (16h00-17h00 :concert, 17h00-18h00 : conversation)

Pour plus de renseignements : http://www.francoischouchan.com/ , http://www.lesalondemusiques.com/ et http://www.lesalondemusiques.com/concerts-schedule-dorothy-chandler-pavilion.asp

Entrée: $65.00 (inclus le Concert et la Conversation) sur http://www.lesalondemusiques.com/tickets.asp