Franck Avice, de la RATP à la présidence de la FACC de Houston

Franck Avice

La Chambre de Commerce franco-américaine de Houston (FACC) a un nouveau président: Franck Avice. Nouvellement arrivé au Texas pour suivre son épouse, il exerce des activités de conseil pour le compte d’entreprises et organisations à but non lucratif. Il remplace Geoffroy Petit, en partance pour l’Europe.

“Il faut promouvoir la ville de Houston et lui apporter notre savoir–faire français, notre vivier de start-ups qui pourraient choisir Houston comme première base d’implantation, explique-t-il. Après la Silicon Valley et la Côte Est, il est possible d’envisager une Troisième Côte aux Etats-Unis ».

Cet ancien avocat devenu inspecteur général des finances a fait une partie de sa carrière au Ministère de l’Économie et des Finances, dans la structure d’audit du gouvernement basée à Bercy.

A partir de 1995, il occupe divers postes en lien avec les entreprises et l’innovation au sein des agences gouvernementales. Il rejoint par la suite la Commission Européenne, en tant qu’expert chargé d’aider la République Tchèque, la Hongrie et la Pologne à accéder à l’Union Européenne, et notamment se mettre en conformité avec le droit communautaire sur les volets du droit de la concurrence et de l’aide aux entreprises. Il rejoint ensuite le cabinet du ministre français du Développement durable et de l’Énergie en 2008 et 2009 en tant que négociateur-en-chef du paquet énergie climat de l’Union sous la présidence française, précurseur des accords de Paris en matière de climat.

Nommé directeur de l’audit et de la stratégie de la RATP en 2009, Franck Avice devient le vice-président exécutif en 2012 du réseau de transports publics puis, en 2014, son directeur général en charge des opérations et du portefeuille-clients. « La ville de Houston et les grandes institutions se préparent à l’après pétrole et l’après gaz. Elles ont pour ambition de développer d’autres activités pour les entreprises dans les domaines de la technologie et du digital. La ville a l’avantage d’avoir une énorme base industrielle avec des portefeuilles de clients à disposition. C’est une des forces principales de Houston. Notre rôle est de les aider dans cette stratégie notamment en développant plus de liens avec la France”, analyse-t-il.

Le secteur médical n’est pas en reste car la Chambre de commerce a déjà initié des relations entre le Texas Medical Center et les grands hôpitaux en France. Elle compte les renforcer dans l’avenir. « Il y a une volonté d’avancer car il y a une concurrence entre toutes les villes, y compris à l’intérieur du Texas », rajoute ce dernier.

Début novembre, Franck Avice emmènera une délégation de Houston en France pour rencontrer les acteurs de la French Tech. Selon lui, cela permettra d’accroître la notoriété de la FACC, d’augmenter le nombre de membres et de projets. « Il faut que nous calions notre gamme de services sur ce que veulent faire les grands acteurs de Houston. La France n’est pas vraiment perçue comme un pays de business. Il faut que l’on change notre image. Nous avons beaucoup à offrir ».