France/USA: la guerre des parents aura-t-elle lieu?

Pamela Druckerman et ses enfants

Infos pratiques

 

Conférence French Morning/ NYU avec Pamela Druckerman (auteure de "Bringing up Bébé! One American Mother Discovers the Wisdom of French Parenting (Penguin, 2012) et Giselle McGee, Principal, P.S. 58 The Carroll school, Brooklyn.

Mardi 20 novembre, 7:30 p.m

La Maison française of New York University, 16 Washington Mews

Entrée libre. Pas besoin de s'inscrire.

French Morning est fier de présenter sa première conférence organisée avec le département de français de New York University (NYU), le mardi 20 novembre à 7:30 pm.

Au programme: Y-a-t-il vraiment une éducation à la française? Pour en débattre, Pamela Druckerman, auteure du très controversé “Bringing Up Bébé, one American Mother discovers the wisdom of French Parenting”. Cette Américaine vivant à Paris y raconte comment elle a découvert les recettes de l’éducation à la française, loin des “helicopter parents” new-yorkais qu’elle dénonce.

Pour lui apporter la réplique, nous avons invité Giselle McGee, qui s’y connait en éducation comparée: elle est la directrice de l’école primaire PS 58 à Brooklyn, qui accueille un programme bilingue franco-américain.

Un débat en anglais à ne pas manquer pour tous ceux que l’éducation passionne. Ou qui veulent comprendre pourquoi les Français énervent tellement…

Infos pratiques

 

Conférence French Morning/ NYU avec Pamela Druckerman (auteure de "Bringing up Bébé! One American Mother Discovers the Wisdom of French Parenting (Penguin, 2012) et Giselle McGee, Principal, P.S. 58 The Carroll school, Brooklyn.

Mardi 20 novembre, 7:30 p.m

La Maison française of New York University, 16 Washington Mews

Entrée libre. Pas besoin de s'inscrire.

- Services -
PARTAGER
  • Elisa

    Est-ce que ca sera annimee en Francais ou Englais? Merci d’avance.

  • Guy

    Est-il necessaire / possible de s’inscrire pour cet evenement ?

  • Ymekaou

    Peut-on avoir une transcrption sur internet?

    Merci

Article précédentGad Elmaleh en toute intimité à Los Angeles
Article suivantLe Rockefeller Center illumine son sapin