France Run dans les starting blocks à New York

Infos pratiques

France Run

Le 29 août, départ 8am

Central Park

Infos ici

La course a beau s’appeler “France Run”, ne vous attendez pas à voir une armada de Français sur la ligne de départ, samedi 29 août.

“France Run (8K)” – son nom complet – est dans les starting blocks en ce début d’août. A moins de trois semaines du top départ, à Central Park, cette course organisée par deux Français – Christine Goubet et Sébastien Baret – affiche “complet” : 6.700 adultes et 300 enfants, coureurs confirmés ou du dimanche.

Engouement

Un succès pas vraiment surprenant pour les deux compères, qui travaillent sur le projet depuis plus d’un an. “On s’y attendait. Avant le lancement officiel, on voyait déjà un engouement pour cette course” , indique Sébastien Baret, un passionné de course qui a terminé le marathon de Chicago en 2h26.

Et pour cause, les deux amis, installés dans le New Jersey, se sont alliés avec le puissant club de coureurs New York Road Runners (NYRR) et une armée de dirigeants de groupes de courses pour organiser l’évènement et en faire la promotion. La course n’a pas grand-chose de gaulois si ce n’est le nom et ses fondateurs –  seuls 4% des participants seront français, estiment les organisateurs – mais elle se veut un hommage à ce que les Français admirent chez les Etats-Unis: “la passion, la liberté, l’innovation, le yes we can…

Christine Goubet en explique le principe:

Mouiller le maillot, les deux amis l’ont fait pour monter cette course. Sébastien Baret, à New York depuis 10 ans, est directeur des ventes au sein d’une entreprise de télécoms. Christine Goubet, arrivée, elle, il y a 18 ans, est consultante dans le domaine des télécoms et de la tech. Ils se sont rencontrés à travers un client commun. Une passion pour le sport – la course pour l’un, l’aviron et les sports d’équipes pour l’autre – a fait le reste. “On a travaillé le soir, le week-end et pendant nos pauses-déj’ sur cette course. C’est beaucoup de brainstorming, de rencontres…” , explique Sébastien Baret.

Courir à Central Park

Lancer une course dans Central Park n’est pas une mince affaire. Il a fallu tout d’abord trouver une date dans un parc que les associations de coureurs s’arrachent. La question de la longueur s’est également posée. Les Français, qui voulaient un 10K, se sont mis d’accord avec le NYRR et le Département des Parcs sur un 8K, un peu plus de que les 4 miles (6,4 km) initialement prévus. Les coureurs s‘élanceront du sud-est de Central Park (au niveau de la 66ème rue) pour faire le tour du réservoir dans le nord, avant de terminer dans le sud-ouest, au niveau de la 71ème rue. “C’est très rapide. On a le temps d’accélérer. Il faut tenir la distance avant le sprint final” , raconte Sébastien Baret.

Pour Margo

Si elle est ouverte à tous, la course se veut compétitive. Elle comptera pour le  programme 9+1 de qualification pour le marathon de New York (courir au moins neuf courses avec le NYRR + faire un volontariat avec le club ou un don de 1.000 dollars).

Les recettes seront reversées à l’association Imagine for Margo qui lutte contre les cancers infantiles. Le French American Choir of New York (dont fait partie l’auteur de ces lignes) chantera la Marseillaise en ouverture de la course.

Notre objectif premier, explique Christine Goubet, c‘est que chacun se dise: ‘Que c’était bien de faire cette course ce matin !’ Les champions auront un objectif de vitesse. Ils vont pouvoir se fixer un record personnel. Et en plus, s’ils le font en pensant à Margo, on sera plus que ravis. Cela nous aidera dans les années à venir pour organiser une autre course” .

Infos pratiques

France Run

Le 29 août, départ 8am

Central Park

Infos ici