France-Etats-Unis: le match de l’infidélité

Le général Petraeus dans la tourmente, accusé d’avoir entretenu une relation extraconjugale avec Paula Broadwell

Clinton, Schwarzenegger et maintenant le général David Petraeus, patron démissionnaire de la CIA: qui a dit que les Français avaient le monopole des relations extraconjugales ?

Alors que l’Amérique découvre incrédule les escapades amoureuses de l’un de ses plus hauts gradés, il convient de rappeler quelques vérités : les Américains trompent moins leur conjoint(e) que les Français. Selon la très sérieuse enquête sur le sexe du fabricant de préservatifs Durex en 2005 (chiffres plus récents non-disponibles), 25% des couples mariés en France auraient eu des relations extraconjugales, contre  17% aux États-Unis. Un écart qui s’expliquerait, du moins en partie, par des niveaux de satisfaction dans la vie amoureuse différents: 52% des Américains sont satisfaits de leur vie sexuelle, alors que seuls 38% des Français déclarent l’être.

Qu’ils se rassurent, les Français ne sont pas en tête du palmarès mondial de l’infidélité. D’après l’enquête établie par Durex, elle est encore loin derrière l’Islande, la Norvège ou encore le Danemark. Les rois de l’infidélité ne sont autres que les Turques, avec 48% de sondés déclarant être allés voir ailleurs.