Le Français Placemeter racheté par Netgear

On est très content de cette évolution“, explique Florent Peyre, l’un des deux fondateurs de Placemeter. L’accord entre le géant américain Netgear – et plus particulièrement son pôle vidéo Arlo – avec la start-up française vient d’être annoncé mais s’est conclu en toute discrétion il y a quelques semaines. Le montant du rachat reste confidentiel.

On s’est rencontré il y a quelques mois et il y a eu un bon feeling. On s’est approché, on s’est dragué, et ça a pris!”, sourit Florent Peyre. Netgear s’est imposé depuis sa création en 1996 comme l’un des pionniers des réseaux informatiques pour les particuliers et les petites et moyennes entreprises. L’année dernière, la société américaine lançait avec succès sa caméra de sécurité à domicile, baptisée Arlo. C’est une caméra sans fil, fonctionnant sur batterie, qui est aujourd’hui le leader incontesté du marché des caméras de sécurité à domicile.

Placemeter, lancée en 2012 à New York par Florent Peyre et Alexandre Winter a, pour sa part, développé une technologie pour transformer et analyser des flux vidéo. Deux ans après son lancement, la start-up avait levé 6 millions de dollars. Les applications touchent des domaines divers allant de l’affichage urbain aux transports publics. Le système permet par exemple à des commerçants de savoir combien de personnes passent devant leur boutique ou combien y entrent sur une période définie. Les agents immobiliers spécialisés dans le commercial peuvent aussi s’en servir pour connaître les passages dans un quartier donné. “On a une technologie efficace mais il nous manquait un hardware. Netgear a de son côté sorti une petite caméra Arlo, très efficace mais sans outil d’analyse” , explique Florent Peyre.

En intégrant le pôle Netgear-Arlo, Placemeter va pouvoir étendre sa couverture. Le Français conserve ses bureaux à New York et à Paris, où travaillent jusqu’à quinze personnes.