Les 10 frenchies d’une nouvelle saison de NBA

Forts de leur titre de Champions d’Europe, les Français de la NBA repartent au boulot (et reviennent sur terre?) pour une nouvelle saison. Ils sont dix au total, représentant le plus gros contingent d’expatriés de la ligue américaine.

Honneur au patron incontestable, l’indéboulonnable Tony Parker alias TP, qui entame sa treizième saison dans l’équipe texane de San Antonio, avec un palmarès de cinq fois All-Star. A 31 ans, il confie vouloir “jouer pendant 7 ou 8 ans encore”. Si les autres stars des Spurs, Tim Duncan et Manu Ginobili (37 et 36 ans) gardent la santé, TP et les siens feront encore partie des favoris pour le titre au printemps.

La réussite de Joakim Noah est plus incertaine cette saison, en dépit d’un talent évident. Celui qui fut au repos cet été souffre de problèmes physique. L’entraineur des Bulls Tom Thibodeau déclarait dans le Chicago Tribune: “Jo doit bosser dur sa préparation physique, mais il doit aussi faire attention. On ne veut pas qu’il rechute ». Joueur majeur des Chicago Bulls Joakim Noah a été élu par un sondage sur NBA.com second meilleur intérieur en défense derrière Dwight Howard.

Nicolas Batum arrivé en en 2007 enchaîne records sur records. Financier d’abord, avec la signature d’un juteux contrat de 46 millions de dollars pour quatre ans chez les Portland Traiblazers. Et côté stats également, grâce au nombre impressionnant de paniers marqués à trois points l’an dernier, cent au bas mots !

Considéré comme  «le Français à suivre cette saison»  par  TP  Evan Fournier, tout juste 20 ans, est une étoile montante de la NBA. Arrière  au Nuggets de Denver il doit confirmer sa première année en NBA. Il a signé l’an dernier un contrat de 3 ans et 3,4 millions de dollars avec les Nuggets.

Boris Diaw  alias Babac allier droit chez les Spurs de San Antonio surfe sur sa bonne performance lors de la finale contre la Lituanie. Il a gagné en agressivité, autrefois son talon d’Achille «Il est plus agressif offensivement, et c’est principalement ce qu’on veut de lui » assurait le coach des Spurs au San Antonio Express News

Ronny Turiaf celui que l’on surnomme Patrick Sebastien pour ses encouragements nourris dans les tribunes,  va devoir  jouer le rôle de grand frère au sein des Minnesota Tomberwolves en formant les jeunes recrues de l’équipe. Et il ne va pas faire que tourner les serviettes: «je peux faire des passes, défendre, tout ce qu’il faut pour que l’on gagne. Cette équipe a quelque chose de spécial». Il sait de quoi il parle: c’est sa septième équipe de NBA…

Nando De Colo ailier et supléant de TP chez les Spurs a connu une première année de NBA en demi teinte, cette nouvelle saison s’annonce pour lui comme celle de la maturité « Ma place, il va falloir la faire.J’arrive sur une deuxième année où je connais mieux le système, ce sera à moi de travailler. »  déclarait-il à La voix des sports.

 Le géant Rudy Gobert (2m18) a un défi de taille ! Il doit s’affirmer au sein des Utah Jazz,  mais le coach de l’équipe reste confiant: “il est intelligent dans le jeu et a de bonnes mains. Il faut qu’il  s’épaississe mais s’il peut nous aider on le fera rentrer”.

Ian Mahinmi recruté à la surprise général en 2005 par les Spurs alors qu’il était un parfait inconnu a depuis tracé son sillon. Chez les Pacers de l’Indiana il a adopté l’an dernier un jeu polyvalent «Mahinmi fait tout très bien. Il n’y a pas de points faibles dans son jeu. Il fait tout le sale travail et a l’expérience d’un titre» assure son coach Frank Vogel.

Kévin Séraphin,  veut se rendre indispensable au Wizards de Washington. “A moi de trouver ma place en tant que 6e homme, voire en tant que joueur majeur de cette équipe. (…) Je veux prouver qu’on peut me donner un gros temps de jeu” confiait à Mondial Basket le joueur de 23 ans.