Charlie Hebdo: Les Français de Miami “font bloc” à South Beach

Deux cents personnes se sont réunies à Miami ce mercredi 7 janvier pour rendre hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo.

Le rassemblement, organisé spontanément sur Facebook dans l’après-midi par deux Français, a été rapidement partagé sur les réseaux sociaux au sein de la communauté française. Les participants se sont retrouvés à South Beach à 19h30, et ont marché silencieusement sur la rue piétonne de Lincoln Road.

Un parcours qui n’avait pas été choisi au hasard et qui a permis à de nombreux touristes et passants de se joindre au cortège pour témoigner leur solidarité.

Le choc et l’émotion étaient palpables. Naïma, organisatrice de la manifestation avec son ami Antoine, a pris la parole pour souligner « l’importance de faire bloc à l’étranger, même loin de la France ». Quand on lui demande pourquoi elle a pris l’initiative, elle décrit « le besoin d’un exutoire et de partager l’émotion avec d’autres Français ».

Elle souligne par ailleurs le soutien de la police de Miami, contactée dans l’après-midi et qui ne s’est pas opposée au rassemblement, pourtant organisé dans le quartier le plus animé de la ville.

Les participants ont défilé munis de panneaux « Je suis Charlie » et « Freedom of speech », à l’effigie des quatre dessinateurs disparus notamment.

Guillaume, 35 ans et installé à Miami depuis trois ans, partage son émotion : « J’ai ressenti le besoin urgent de partager ce choc avec d’autres Français, de voir que nous sommes tous solidaires face à l’horreur et sans doute aussi de me rassurer sur la nature humaine ».

Laura, une jeune Française arrivée il y a quelques mois seulement en Floride, ajoute : « Mon père est journaliste et je me suis sentie presque personnellement touchée par ce drame. Le fait de voir d’autres journalistes attaqués me fait réaliser la menace qui pèse aujourd’hui sur la presse ».

De nombreuses personnes de confession musulmane avaient aussi fait le déplacement et ont tenu à exprimer leur solidarité. A l’image d’Amalia, marocaine : « Evidemment on dira qu’il ne faut pas faire l’amalgame et que nous n’avons pas besoin de nous excuser, mais cet événement est terrible pour l’image de l’Islam, une religion de paix. On ne devrait jamais commettre un crime pareil en son nom ».

Le Consulat Général de France à Miami organise un hommage aux victimes ce jeudi 8 janvier à 17h à Bayfront Park (200 Biscayne Boulevard), à la demande du conseiller consulaire Xavier Capdevielle.