Deux films français primés au festival de Santa Barbara

Au dernier jour du festival international du film de Santa Barbara, Roger Durling, le directeur exécutif, a présenté dimanche matin la liste des lauréats parmi les 200 films sélectionnés cette année.

Le « Best International Film Award » a ainsi été décerné  au réalisateur français Robin Campillo, pour « Eastern boys », avec Olivier Rabourdin, Kirill Emelyanov et Daniil Vorobyov. Ce film très controversé, mais dénué de jugement, met en scène un homme entre deux âges, découvrant le milieu de la prostitution masculine venue des pays de l’Est.

Said Guettel, l’un des members du jury du festival, a décrit ce film comme « la présentation d’une réalité moderne, d’où le jugement est absent. Personne ne dit ce qui est bon ou mauvais. Le spectateur se contente d’assister à trois parcours humains magnifiques, dans une histoire rafraîchissante marquée par le hasard et la récompense à courte terme. »

Dans cette même catégorie, Diane Kurys a reçu une mention spéciale, au regard de la qualité de sa réalisation pour son film « Pour une femme ».