L’optimisation fiscale au coeur de votre stratégie d’investissement

    « Toute décision financière a des ramifications fiscales. Les obligations fiscales associées aux impôts sur les placements, aux successions, aux cadeaux et aux biens immobiliers, entre autres, peuvent avoir un impact important sur le patrimoine de nos clients », explique Ludo Thomasson. « Cependant, il y a une expression connue qui dit :  «Don’t let the tax tail wag the investment Dog », qui signifie qu’il ne faut pas prendre des décisions d’investissement basées uniquement sur des considérations fiscales. Il est certainement prudent d’investir dans une méthode fiscalement intelligente et économiquement avantageuse, en maximisant par exemple les options d’épargne-retraite favorisées par l’impôt, comme les 401(k) et les comptes de retraite individuels. »

    C’est pour cette raison que Ludo Thomasson, CFP®, qui conseille des familles à hauts revenus et des entrepreneurs depuis plus de 12 ans aux Etats-Unis, travaille toujours avec les comptables de ses clients pour s’assurer que les considérations fiscales sont toujours prises en compte. “Un exemple cette année, avec l’arrivée de Donald Trump: on sait que les taux d’imposition vont très certainement être baissés l’année prochaine; cela fait donc sens de différer quand c’est possible certaines ventes qui pouvant produire une taxe sur la plus-value”.

    Plus généralement, lorsque l’on construit sa stratégie d’investissement et un montage financier, il est important de prendre en compte les trois catégories de revenus et leur traitement fiscal respectif:


    • Earned income:

    Ce sont les revenus du travail, qui incluent les salaires et les revenus de certaines indemnités. Les distributions de certaines comptes de retraite réglementés (IRS, 401K) font également partie de cette catégorie.

    Ces revenus sont les plus fortement taxés: de 10 à 39.6% aujourd’hui. Ils sont en outre frappés par d’autres taxes: social security (15,3%, payés à 50% par l’employeur, plus 1,45%); “investment tax” (Obamacare), de 3,8%.


    • Portofolio income:

    Ce sont les revenus d’investissements: dividendes, intérêts, plus-values. Les “portfolio income” excluent les investissements passifs et ceux des activités professionnelles normales.

    Les taux d’investissements différent selon les types de revenus. Les “capital gains” sur des investissements détenus depuis plus de 12 mois sont taxés à 0%, 15 ou 20%, ceux détenus moins de 12 mois sont taxés comme revenus du travail (earned income), à l’exception des taxes social security et medicare.

    Un des avantages importants des “capital gains” est la possibilité de déduire les pertes des autres investissements. Ainsi, si une action a rapporté 20,000 $ et une autre perdu 12,000 $, la taxe ne s’appliquerait que sur 8,000 $. Les pertes peuvent être reportées sur les années futures, et jusqu’à 3,000 $ de pertes peuvent être déduites chaque année des revenus du travail.


    • Passive income:

    Ce sont les revenus issus d’activités auxquelles le contribuable ne participe pas activement. Il s’agit de revenus immobiliers par exemple, ou de certains montages comme les “limited partnerships”.

    Les déductions sont limitées au montant du revenu d’activité; les pertes au-delà peuvent être reportées aux années futures.

    Pour plus d’informations, voici un bon graphique qui explique les taux d’impôt.

    Ludo Thomasson, un Français spécialiste de la gestion de fortune pour les familles à hauts revenus et les entrepreneurs depuis plus de 12 ans aux US, est le directeur de gestion de patrimoine chez Ensemble Capital. Son expertise couvre aussi bien la gestion de portefeuille, l’optimisation des stocks options, la retraite, la planification fiscale ainsi que les structures de planification successorale.

     Vous pouvez contacter Ludo Thomasson :

    Email : [email protected]

    LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/ludothomasson

    Tel :650-696-1240

    ——————————————-

    This article provides general tax information and is provided for educational and informational purposes only. Ensemble Capital Management is not a tax advisor and does not provide tax advice. The analysis is based upon numerous assumptions which may or may not occur, therefore should not replace a consultation with a professional tax advisor regarding an individual’s specific tax situation.