Je m’expatrie aux Etats-Unis et j’ai un contrat d’assurance-vie en France

    Lorsque l’on s’expatrie aux Etats-Unis, il faut savoir que la détention d’un contrat d’assurance-vie en France risque bien de ne plus présenter les mêmes attraits.

    « L’assurance-vie n’est pas un produit à garder quand on s’installe aux Etats-Unis, conseille Emmanuel Jaegle, fondateur du cabinet d’expertise-comptable Jade Associates. Elle est défiscalisée en France, or aux Etats-Unis elle est souvent fiscalisable. Il y a des exceptions mais la plupart du temps elle est fiscalisable ».

    En effet le danger est que l’administration fiscale américaine ne traite pas cette assurance-vie comme telle. « Côté américain on considère que c’est un placement. Ce placement est qualifié de PFIC (ndr : Passive foreign investment company), explique Maître Joëlle Sorel, avocate associée au cabinet Simonard & Sorel. Vous avez un traitement fiscal qui peut être désastreux si on ne fait pas attention », prévient-elle.

    Vous pouvez rechercher des produits spécifiques mieux adaptés à votre lieu de résidence. «Il existe des assurance-vie françaises ou luxembourgeoises qui ne sont pas taxables aux Etat-Unis. Elles ne sont pas nombreuses et doivent être bien ficelées dès le départ » suggère Emmanuel JaegleA creuser éventuellement avec son banquier si on souhaite maintenir ce type de dispositif.