Pourquoi les feux de circulation sont-ils de l’autre côté de la route aux USA ?

En plus de leur faire voir de toutes les couleurs, les feux de signalisation font parfois tourner la tête des automobilistes. Sur les routes françaises, les feux sont positionnés à droite de la ligne de stop. Mais aux États-Unis, patrie du premier feu électrique, ils sont placés au-dessus des rues, de l’autre côté des intersections. Pourquoi ?

« La plupart des juridictions américaines installent les feux de circulation en face et au milieu de la voie d’accès », met en lumière Neil Gaffney, de la US Federal Highway Administration qui dépend du gouvernement américain. Le positionnement des feux ne doit donc rien au hasard, au contraire, il est très stratégique.

La règle des 12 mètres (40 feet)

« Le bas du boîtier d’un feu doit se trouver à au moins 5 mètres au-dessus de la chaussée afin qu’il soit bien visible des conducteurs en approche », explique Neil Gaffney. Mais pourquoi de l’autre côté de la route ? « Le signal doit être positionné 12 mètres après la ligne de stop. » A moins de tracer la ligne de stop douze mètres avant l’intersection, cette règle ne laisse pas d’autre choix que de placer les feux rouges de l’autre côté des carrefours.

Neil Gaffney évoque aussi des raisons pratiques : « S’il est permis de tourner à gauche (flèche verte ou feu jaune clignotant), le conducteur souhaitant tourner doit être en mesure de voir le feu passer au rouge. Ce qui n’est pas le cas lorsque la signalisation est juste au dessus de sa tête. » En France, si l’on s’avance trop sur le marquage au sol, il faut parfois se tordre le cou pour apercevoir la couleur du feu.

Les variantes américaines

« Certaines juridictions suspendent les feux de signalisation à des câbles horizontaux qui traversent l’intersection », note l’agent de la US Federal Highway Administration. C’est le cas à Forth Worth, au Texas.

A Fort Worth, au Texas, les feux sont suspendus à des câbles. (Photo : Wikimédia)
A Fort Worth, au Texas, les feux sont suspendus à des câbles. (Photo : Wikimédia)

Le premier feu de signalisation électrique est né aux Etats-Unis, en 1912. Inventé par le policier américain Lester Wire, il a officiellement été mis en service le 5 août 1914, au croisement de la 105th street et d’Euclid avenue, à Cleveland, afin de réguler les embouteillages de la ville de l’Ohio. A l’époque, le système bicolore comprenait un feu rouge et un vert, et il pouvait être actionné à distance.