Il faut qu’on vous raconte la soirée de Gérard Depardieu au FIAF

My mom is dead with a diarrhée. Humanity is like that, like a diarrhée“. C’est un Gérard Depardieu misanthrope et pas vraiment bilingue qui est apparu sur la scène du FIAF, lundi, à l’occasion de la présentation de son autobiographie Innocent, sortie en 2015 en France et récemment traduite en anglais.

Une foule d’Américains, de Français et de Russes avaient fait le déplacement, impatients d’écouter “le plus grand acteur français au monde”, comme l’a rappelé en introduction la directrice du French Institute Alliance Française Marie-Monique Steckel.

Interrogé successivement sur les grands thèmes de son livre comme la politique, l’amour, l’amitié et la religion, Gérard Depardieu a fait du Gérard Depardieu en ne respectant qu’un fil conducteur, le sien. “Je me complais dans mes défauts. Parfois je bois trop, parfois je mange trop, je pisse même dans les avions. Pardonnez-moi mais je ne le fais pas exprès, j’ai choisi d’être vivant”. Une authenticité que l’acteur nomme innocence, la “pureté de ce que doit être l’être humain. L’innocent, c’est l’opposé de l’imbécile“.

Aussi touchant que grotesque parfois, Gérard Depardieu n’a pas souhaité s’étaler sur la politique, se contentant de déclarer sa flamme à Valérie Pécresse, présidente LR de la région Ile-de-France, une femme selon lui “courageuse et sexy, qui change des moches qu’on a en politique“. Le thème de la mort auquel il a souvent été confronté dans sa vie a, en revanche, plus inspiré l’acteur de 68 ans. “A mon âge, j’en ai vu beaucoup partir. Mon fils me manque, j’aurais aimé faire plus (…) On dit que je parle avec les morts. Je sens que certains sont encore vivants à travers moi, comme Guillaume.”

Gérard Depardieu a conclu la discussion en affirmant vivre aujourd’hui “partout dans le monde” et “sans avoir besoin de rien”. “Je n’ai jamais de bagages, porte souvent le même jeans et pas de sous-vêtements. Mais chose rare, je ne sens pas!”. Edité chez Contra Mundum Press, le livre Innocent sera disponible aux Etats-Unis le 1er novembre.