Famileo, l’appli maline pour rester connecté à ses grands-parents

(Article Partenaire) C’est une appli’ mais c’est aussi un journal papier. Grâce à Famileo, les grands-parents ont des nouvelles de leurs petits-enfants partout dans le monde.

Elsa habite à New York depuis un an. Sa grand-mère, elle, habite à Lyon. “Avant on lui téléphonait tous les dimanche soir mais elle n’entend plus bien, c’est devenu très compliqué. Il y a quelques mois, Elsa a découvert Famileo. Depuis, Eliane reçoit deux fois par mois sa gazette, une sorte de petit “Album-Photo”, composé de belles photos des activités de ses petits et arrière-petit enfants disséminés partout dans le monde. Et pour Elsa et ses cousins, c’est simple comme un clic (ou deux).

Famileo est une application créée par trois amis de Saint-Malo qui allie les smart phones à la bonne vieille gazette papier. Photos et messages sont envoyés via l’application exactement comme avec les réseaux sociaux traditionnels, puis, la « gazette »  générée est automatiquement imprimée puis envoyé par la poste au grand-parent (ou arrière-grand-parent) abonné.

Le concept peut paraître étonnant : un réseau social construit autour du papier. “C’est ce que nous avons voulu dès le début, explique Thomas Guillaume, un des trois co-fondateurs. C’est vraiment ce qui permet le lien entre générations, et donne aussi plus de valeur à l’information envoyée. C’est finalement le même principe que les sites d’albums photos qui marchent si bien: ce qu’on garde (ou envoie) par papier a plus de valeur au bout du compte”.

Gazette FamileoElsa a offert l’abonnement à sa grand-mère pour Noël mais, dit-elle, “c’est toute la famille qui en profite: toute le monde peut suivre les nouvelles sur le mur virtuel. On le faisait déjà avant par WhatsApp, mais maintenant en plus notre grand-mère est inclue grâce à la gazette papier”.

L’abonnement, qui commence à 5,90 euros/mois peut être partagé entre les membres de la famille et, note Thomas Guillaume, “relance souvent la communication dans la famille, il se crée une émulation entre cousins pour partager ses “news” et s’assurer qu’il y ait suffisamment de contenu au moment où la gazette doit sortir”.

Pour les utilisateurs, à part poster la photo et l’éventuel commentaire sur l’app (comme on le ferait sur Instagram ou Snapchat), il n’y a aucun effort à fournir: la mise en page et la publication sont automatiques, le dimanche soir. Selon le nombre de photos disponibles, le journal personnalisé peut faire jusqu’à 16 pages, et arrive directement dans la boîte aux lettres de papi ou mamie.

“Ce sont les enfants ou petits-enfants qui gèrent l’abonnement, raconte Thomas Guillaume. Le lien que cela créé est extrêmement précieux pour les aînés. En quelques mois, Famileo a déjà rassemblé 40.000 utilisateurs et a  été primé à plusieurs reprises, notamment aux Trophées de la France s’engage.

Pour en savoir plus et tester pendant un mois pour 1€ avec le code EXPAT

—————-

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.