FAIS, l’école des citoyens du monde à San Francisco

En savoir plus

Le site de FAIS

(Article Partenaire) Une éducation globale est plus nécessaire que jamais: le monde est de plus en plus complexe et pourtant le discours public sur les affaires internationales ne cesse de se détériorer. Pour réussir dans une économie globalisée, et pour faire une différence dans un monde de plus en plus interconnecté, nos enfants doivent recevoir une éducation qui dépasse les frontières. C’est ce que s’efforce de faire la French American International School (FAIS)

Une éducation internationale robuste doit être enracinée dans des expériences éducatives authentiques et ouvertes au monde, dans la salle de classe comme en dehors. Pour cela, il est nécessaire de développer une approche “interculturelle”, c’est-à-dire développer la capacité à penser, ressentir et agir à travers les cultures. Cette compréhension du monde est cultivée dans six domaines: identité, étude du langage, communauté, curriculum, voyages à travers le monde et développement durable.

Identité

Nous sommes tous citoyens du monde, mais cela n’a de sens que si cela est construit sur des racines individuelles fortes. L’identité est un sujet complexe, qui doit être pris en compte dès le plus jeune âge. Il s’agit de comprendre et d’apprécier le fait que l’identité est un assemblage de facteurs multiples: nationalité, culture, ethnicité, religion, genre, orientation, facteurs socio-économiques, etc. Il faut montrer que ces éléments sont sources de richesse plutôt que de simples différences créatrices de conflit. Tout en apprenant à apprécier l’autre au sein de la classe, les élèves découvrent le diversité au-delà des portes de l’école.

Langues

Apprendre une seconde, puis une troisième langue, est central au développement des compétences interculturelles. Avec les langues viennent une culture, des traditions, une histoire, des coutumes et plus encore. Apprendre une autre langue permet aux élèves d’acquérir une autre vision du monde, de développer plus d’empathie et plus d’ouverture culturelle. En résulte une autre façon de penser, mais aussi une autre façon d’être dans notre monde de plus en plus complexe. C’est un atout sans prix pour les enfants et les jeunes: qu’ils soient totalement bilingues, qu’ils aient reçu une deuxième langue en héritage ou qu’ils soient simplement débutants.

Communauté

La première ressource d’ouverture au monde est sans doute l’accès à des camarades venus du monde entier. Beaucoup de familles mais aussi d’enseignants choisissent une école internationale pour la culture. Plutôt que de les encourager à s’assimiler à la culture de l’école, l’école doit les encourager à partager leur culture avec la communauté. Il n’y a rien de plus enrichissant pour les enfants que de voir leurs camarades ou leurs enseignants partager sa culture personnelle.

Curriculum

L’école doit faire l’effort d’adapter ses programmes académiques pour s’assurer qu’ils intègrent une perspective internationale. L’éducation globale ne va pas de soi: elle doit être développée délibérément. Mais même cela ne suffit pas: la façon d’appliquer ce programme est ce qui compte. L’ouverture internationale est autant une question de personnes et de valeurs que de programme académique.

Voyages

Un programme de voyages peut être un outil très puissant pour une éducation globale. Ils doivent néanmoins être l’occasion de marier des rencontres authentiques à une réflection de l’étudiant. A mesure qu’ils découvrent le monde par leurs voyages et leurs expériences, les élèves développent un “état d’esprit international”. Ils apprennent à changer de rythme, à prêter attention aux signes sociaux, aux valeurs culturelles et à chercher du sens plutôt que de s’en tenir à des préjugés. Ces rencontres authentiques peuvent faire naître un intérêt pour d’autres cultures et de l’empathie pour les citoyens de pays lointains.

Développement durable

Une éducation globale se distingue notamment par un sens de la responsabilité pour la planète que nous partageons. La sensibilisation au développement durable peut se faire à tout niveau et permettre aux élèves de découvrir que leurs décisions individuelles ont un impact sur la planète. Cette éducation ne leur donne pas seulement une compréhension des grands problèmes du moment, elle souligne également l’importance de la collaboration. Dans la classe, on peut travailler ensemble pour imaginer des solutions.

C’est seulement par une éducation internationale basée sur ces principes que nous façonnerons de futurs adultes prêts pour une société globalisée, et qui bénéficieront à leurs communautés, ici et à travers le monde.

Pour en savoir plus sur FAIS, visitez le site de l’école

————————

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

En savoir plus

Le site de FAIS