FaceLove, une “gym” qui en met plein la figure à New York

Details

FaceLove (au fond du Stretch*d Space)
27 West 20th Street, NY
Site

Le marché américain truste les 1ères places du Botox Office, on ne vous apprend rien.

Ici, les femmes – et quelques hommes tirés à quatre épingles – vouent un culte démesuré au make-up et aux soins rajeunissants. Et font exploser les compteurs du marché de la dermo-cosmétique et de la chirurgie esthétique.

Face à ce fléau parfois ravageur qui chasse le naturel sans vraiment lui permettre de revenir au galop, on a déniché une alternative aux retouches artificielles et au bistouri : FaceLove, une technique de massage qu’on vient de tester et qu’on recommande.

Rachel Lang, la jeune Canadienne à l’origine du concept FaceLove, vient d’ouvrir un espace dédié à son approche personnalisée. Elle surfe sur un concept en vogue actuellement à New York : la gymnastique faciale. Son équipe d’esthéticiennes aux doigts de fées palpent, étirent et tonifient les 57 muscles qui composent le visage, tout en conseillant des exercices pour raffermir la peau et en affiner le grain.

C’est l’occasion d’apprendre que 21 de ces 57 muscles sont responsables des expressions de notre visage et qu’eux aussi, il faut les entretenir pour garder la forme.

On sort complètement épanoui de cette séance de gym d’un genre différent. Détendu et heu-reux. Et bonne nouvelle, l’épidémie de bonheur est très contagieuse cette année…

Un petit creux ?

Après cette cure de jouvence, on vous recommande pour rester dans le thème du bien-être à l’intérieur qui se voit à l’extérieur, un plat chez Villanelle, un petit resto farm-to-table calme et cosy.

Details

FaceLove (au fond du Stretch*d Space)
27 West 20th Street, NY
Site