Facebook recrute un Français dans son équipe dirigeante

« David a appris tout seul à coder à huit ans, et a monté sa première start-up à 23 ans. » Voilà comment Facebook présentait, le 9 juin dans un communiqué, sa nouvelle recrue française.

David Marcus, président de PayPal depuis 2012, a été embauché pour prendre la direction des activités de messagerie de Facebook – un secteur hautement stratégique. Messenger, son application dédiée, est utilisée par 200 millions de personnes chaque mois (pour 1,28 milliard d’utilisateurs mensuels de Facebook). Mais l’application perd du terrain par rapport à certains concurrents plébiscités des jeunes, comme Snapchat.

David Marcus va superviser le lancement d’un nouveau service, Slingshot, réponse de Facebook à Snapchat. Une application (dévoilée par accident lundi 9 juin) qui permet d’envoyer des photos, vidéos et messages textes de manière instantanée. En revanche, il n’aura pas la responsabilité de WhatsApp – la start-up rachetée pour 19 milliards de dollars par Facebook.

Sur son profil Facebook – forcément – le Français explique ce nouveau tournant dans sa carrière.  “Alors que je me demandais ce que j’allais faire ensuite, j’ai discuté avec Mark Zuckerberg. Il m’a fait part de sa vision de l’avenir de la messagerie mobile, que j’ai trouvée fascinante. Au début, je ne savais pas si aller dans une autre grosse entreprise était une bonne chose pour moi, mais l’enthousiasme de Mark, l’audience et l’engagement de la plateforme Facebook m’ont persuadé que c’était le bon choix.”  

David Marcus est entrepreneur en série, qui a monté plusieurs sociétés en France et aux Etats-Unis. Son plus gros succès : Zong, une start-up qui propose une solution de paiement mobile, rachetée par eBay/Paypal en 2011 pour 240 millions de dollars. Une petite fortune qui lui a permis de devenir également investisseur dans plusieurs sociétés.

David Marcus n’est pas le premier Français à se hisser dans le cénacle des collaborateurs directs de Mark Zuckerberg. En décembre, le réseau avait annoncé l’arrivée de Yann Le Cun, professeur à la New York University, qui a pris la direction du laboratoire de recherche de Facebook consacré à l’intelligence artificielle. Qui sera le prochain ?