Expat un jour, expat toujours ? “Il y a toujours la curiosité et l’envie de repartir”

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. Pour son podcast “Moi impat”, French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Pour ce 29ème épisode de “Moi Impat”, Coralie de Demandolx raconte comment elle a géré son impatriation après 10 ans de vie entre trois continents, l’Amérique, l’Asie et l’Europe. Cette ancienne cadre de la maison Vuitton, qui s’est reconvertie lors de ses expatriations dans la gemmologie, est rentrée en France il y a plus de 6 ans mais elle reste encore marquée par “la panique” provoquée par ce retour. “On a dû le préparer dans un délai très court”, raconte la mère de trois enfants.

Si l’ensemble a été finalement facile à gérer, la question de l’adaptation des enfants a rapidement été soulevée, notamment avec son aînée qui n’a pas bien vécu cette impatriation.

Par ailleurs, l’envie de repartir vivre sous d’autres latitudes n’a pas vraiment quitté Coralie de Demandolx, puisqu’elle avoue que si une nouvelle occasion d’expatriation se présentait, elle dirait “oui”. “Il y a toujours la curiosité et l’envie de repartir”, confirme la Française.

Listen to “Episode 29 : Coralie de Demandolx” on Spreaker.