Etienne DeYans : deux décennies de soirées New Yorkaises

Né à Liège en Belgique, Etienne est le 4ème d’une famille de 6 enfants. D’origine Congolaise et fils de diplomate, il grandit aux 4 coins du monde dont Paris, Rabat, Nairobi et Kinshasa. Il passe son bac à Kinshasa puis étudie à l’US International University à Nairobi. Ses études se poursuivent en Belgique à l’European University puis à l’Université de Maryland de l’OTAN où il obtient une licence en Business Administration.

Entre son émission « Soul Sundays » tous les dimanches sur Radio Activité à Bruxelles, et ses soirées mythiques à L’écume des nuits, Etienne s’impose comme DJ et animateur des plus belles nuits Bruxelleoises.

Etienne débarque à New York en juin 1988. Il y fait une chaleur torride, la ville est chaotique et bruyante, mais il en tombe instantanément fou amoureux et décide que c’est là qu’il veut habiter. Il travaille pendant un an comme serveur à Tavern on the green avant de devenir manageur du restaurant Okapi, premier grand restaurant Africain à Tribeca.

Etienne quitte la restauration pour la mode en rentrant comme vendeur chez Chevignon. Il devient ensuite manageur et organise un jour une soirée avec DJ pour lancer la marque. Débute alors une carrière légendaire : Steven Lewis (le « godfather » de la nuit New Yorkaise) le repère et le contacte immédiatement après. Il lance alors les soirées « Paris-New York » au Limelight tous les lundis, puis les soirées « Cadence tropicale » à Indigo Blues tous les vendredis où tous les Africains sur NY déboulent chaque semaine. Puis débute « La nuit des Bains » à Club USA sur 47eme rue en clin d’oeil aux Bains Douches parisiens. Toutes ces soirées font un tabac. Sa fameuse « Beautiful people » guest list lui permet de faire venir plus de 200 personnes à chacune de ses soirées.

Etienne mixe depuis toujours un musique cosmopolite, comme lui, européenne, africaine ou orientale, et mélange les styles Hip Hop, Disco, Pop et House avec un talent particulier pour enflammer les foules. Il fait les débuts de tous les plus gros clubs New Yorkais dont  Life, Nell’s, Spa, Marquee, Pink Elephant ou Home. Les gigs s’accumulent et son emploi du temps devient alors un vrai marathon, rapidement ingérable (promoteur et DJ dans 2 endroits différents tous les soirs !).

En 2001 Etienne ouvre enfin son propre club, Tapis Rouge avec son frère Jean-Claude, aussi promoteur et arrivé à New York en 1990. Il revendra plus tard ses parts et reprendra ses soirées comme promoteur. En 2004 lorsque les soirées French Tuesdays décollent, Etienne rejoint la troupe et s’occupe des bookings dans les endroits les plus branchés de New York, puis comme DJ et Directeur artistique. Il ouvre ensuite quelques lounges et restaurants, mais l’arrivée de la dépression en 2008 n’aide pas ; il décide donc d’attendre le bon moment pour lancer un nouveau club et nouveau concept, où les gens pourront vraiment écouter de la musique de qualité, discuter, grignoter, danser, et où les DJs retrouveront le plaisir de s’exprimer sans être poussés à recréer une ambiance commerciale et uniforme.

Ses bons plans soirées

Tous les jeudis

Le jeudi 16 décembre ont commencé les soirées « French Affair » au CV Lounge (105 Rivington St. entre Ludlow et Essex St.). La nuit dont tous les Francophones de New York rêvent ! Une nuit pleine de bonne humeur et de souvenirs pour redécouvrir les plus grands hits français des années 60 à 90, mais aussi pour danser sur les musiques actuelles.

Soirées/endroits favoris :

Kiss & Fly le vendredi et samedi où DJ Marco Peruzzi mixe la meilleure House Européenne.

The Standard Hotel bien sûr ! Un des endroits les plus branchés du moment.

MPD Restaurant (contrairement à ce qu’on pourrait penser, MPD ne signifie pas MeatPacking District mais Mon Petit Déjeuner !)

Playlist pour les fêtes de DJ Etienne DeYans !

Alexandrie Alexandra – Claude François

Coeur de Loup – Philippe Lafontaine

Vive le Swing – In-grid

Zouglou Dance – Magic System

We are the People – Empire of the Sun

Seven Nation Army – Ben L’oncle Soul

Ya Rayah – Rachid Taha

Voyage Voyage – Desireless

Les Démons de Minuit – Images

Haïti – Sweet Micky

Droit Chemin – Fally Ipupa

Red Room – Dennis Ferrer