Si vous êtes Français, le meilleur moyen d’obtenir la carte verte est…

Si vous misez tous vos espoirs sur la loterie de la carte verte pour vous établir aux Etats-Unis, il va falloir revoir vos ambitions.

La plupart des précieux sésames décrochés par des Français le sont à travers l’employeur, selon les chiffres annuels révélés récemment par le Département de la sécurité intérieure pour l’année fiscale 2015 (1er octobre 2014-30 septembre 2015). C’est l’année la plus récente pour laquelle l’administration dispose de statistiques.

Sur les 4.693 Français qui l’ont eue pendant cette période, seuls 314 individus l’ont obtenue via la loterie dite de la “diversité”. Et dans ces chanceux, 249 n’étaient pas sur le territoire américain quand ils y ont participé.

Le plus grand nombre de cartes vertes a été attribué par la voie de l’employeur-sponsor (2.121 cas), suivi de près par l’obtention via lien familial direct avec un Américain (2.085). Deux-cent six Français l’ont obtenue en étant sponsorisé par un membre de la famille et 41 avec le statut de réfugié ou de demandeur d’asile.

La majorité des cartes vertes obtenues par les Français ont été des “ajustements de statut” (3.796 cas), c’est-à-dire que les individus concernés étaient déjà présents sur le territoire américain sous un statut différent. Les 897 restants sont considérés par DHS comme de “nouvelles arrivées“. Cela correspond à la situation au niveau global: 51% des cartes vertes attribuées en 2015 l’ont été à des individus qui étaient déjà sur le territoire américain.