Les Etats-Unis remportent leur premier Bocuse d’Or

Crédit photo: REUTERS/Emmanuel Foudrot

Créée en 1987 par Paul Bocuse, la plus prestigieuse compétition culinaire au monde célébrait cette année ses 30 ans. Organisée au parc Eurexpo de Lyon mercredi 25 janvier, elle a vu les Etats-Unis remporter leur premier trophée depuis la création de ce rendez-vous, que l’on compare souvent aux Jeux Olympiques de la gastronomie.

Vingt-quatre candidats, plus de 5h30 d’épreuves et un vainqueur: l’Américain Mathew Peters. Représentant les Etats-Unis, l’ex sous-chef du restaurant triplement étoilé Per Se à New York a décroché le Bocuse d’Or après avoir parfaitement su composer avec les deux épreuves imposées : un poulet de Bresse aux crustacés à présenter sur plateau avec ses accompagnements et une assiette réalisée entièrement à base de produits végétaux. Mathew Peters avait quitté Per Se il y a un an et demi pour se former pour la compétition.

L’Américain de 33 ans a devancé le chef norvégien Christopher William Davidsen et l’Islandais Viktor Andrésson. La France a également fait forte impression en remportant deux trophées, celui du meilleur commis et de la meilleure assiette végétale grâce à Laurent Lemal, chef du restaurant La Coopérative à Bélesta dans l’Ariège.

Le Bocuse d’Or est désormais présidé par le fils de Paul Bocuse, Jérôme Bocuse. Il engage durant 18 mois 62 pays sur cinq continents autour de sélections nationales et continentales pour célébrer les patrimoines culinaires. Les Etats-Unis avaient remporté un Bocuse d’Argent l’an dernier avec le chef Philip Tessier, devenu cette année le coach de l’équipe américaine.