Où se mettre au frais (et au vert) au Texas ?

L’été est encore loin d’être fini et vous avez déjà l’impression de connaître par cœur le fond de votre piscine de prédilection ? C’est le moment d’aller explorer ces coins de nature texane où l’on peut se rafraîchir.

Centre et ouest du Texas

Quand les maximales tournent chaque jour autour de 35°C, rien de tel, pour commencer, qu’une baignade dans les fraîches eaux de source du centre du Texas pour faire baisser sa température corporelle. La piscine de Barton Springs à Austin, celle, naturelle, d’Hamilton Pool à Dripping Springs, les Krause Springs voisines, le Jacob’s Well et le Blue Hole de Wimberley, les Rio Vista Falls de San Marcos ou encore la City Tube Chute de New Braunfels font partie des bassins et rivières les plus populaires.

C’est moins connu, mais l’Ouest du Texas aussi comprend des sources d’eau fraîche. La prochaine fois que vous roulez sur l’I10 à hauteur de Fort Stockton, surprenez vos compagnons de voyage en faisant un crochet par la piscine du Balmorhea State Park. Aménagée par le Civilian Conservation Corps, c’est l’un des plus grands bassins au monde alimenté par de l’eau de source.

Pour changer du très populaire Garner State Park à l’ouest de San Antonio, pensez aussi aux Moras Springs situées quelques dizaines de miles plus loin, à Brackettville, dans l’ancienne base militaire de Fort Clark. Elles constituent une autre source inattendue de rafraîchissement. Et prouvent que le Texas est loin d’être désertique ! En fait, seuls 10 % de la superficie de l’Etat sont classés en désert, informe le Bureau du Gouverneur.

Sous terre et au sommet

Riche de sources, le Hill Country recèle aussi de grottes. A French Morning, on retient surtout celles du pont naturel, surmontées d’une tyrolienne et d’une animation minière, le tout dans les limites de la ville de San Antonio, et de Sonora, dans l’ouest du Texas, qui sont couvertes de cristaux. Mais celle qui n’a pas de nom, à Boerne, près de San Antonio, et celle de la vache à longues cornes dans le parc d’Etat éponyme, près d’Austin, ne manquent pas d’atouts non plus.

Et comme « tout est plus grand au Texas », il faut noter que la Bracken Cave jouxtant les Natural Bridge Caverns accueille la plus grande colonie estivale de chauves-souris molosses (free-tailed bats) d’origine mexicaine. Surtout que, selon l’association Bat Conservation International gérant le site, ce rassemblement de quelque trois millions chauve-souris est menacé par un projet immobilier tout proche.

Enfin, sans atteindre l’altitude du mont Blanc, le point culminant du Texas démontre que l’Etat est loin d’être aussi plat que les plaines côtières ou du Nord de la région ne peuvent laisser le penser. Situé dans le massif de montagne et le parc national du même nom, à l’ouest du Texas, le Guadalupe Peak est la garantie d’un bol d’air frais pour les courageux randonneurs qui s’attaqueront à ses 2.766 mètres de haut.

Photo : Krause Springs.