En Floride, le French bashing peut mener en prison

C’est un fait divers banal de querelle de voisinage qui tourne vinaigre. Sauf qu’il faut y ajouter un grain de sel: les voisins accusés de harcèlement reprochaient à leur victime d’être française…

La presse locale s’en donne à coeur joie et raconte que Richard Ringer (un ancien policier) et sa femme Joy ont été arrêtés par le Sheriff du comté de Polk (situé en Tampa et Orlando) pour avoir harcelé leurs voisins pendant plus d’un an. Les voisins en question, Scott et Marion Ellis sont des champions de ski nautique qui s’étaient installés aux bords du lac local pour exercer leur passion. La querelle a semble-t-il commencé en raison des activités nautiques des Ellis. Mais surtout la femme est d’origine française, ce qui a semble-t-il accentué la rage des voisins méchants.

“Richard Ringer et sa femme Joy Ringer ont fait de la nationalité française de Marion Ellis le point focal de leur colère, en adressant à Marion des insultes anti-françaises”  peut-on lire dans le rapport du sheriff. Mais les voisins ne sont pas arrêtés aux insultes: ils ont multiplié les menaces contre la vie des Ellis (et celle de leur enfant à naître, Marion étant enceinte) et les ont filmé à longueur de journée.

Le procès-verbal du sheriff précise aussi que la mal nommée Joy a lancé à sa voisine des paroles du type: “I don’t speak frog”, “having a French frog” (en référence à la grossesse de Marion Ellis) et “all Americans think French are assholes”. Et le sheriff de préciser pour le lecteur égaré que frog est une insulte qui en argot désigne les Français “de la même manière que des insultes raciales ou ethniques peuvent désigner les Latinos ou les Afro-Américains”.

Après avoir payé respectivement 6000 et 5000 dollars de caution, M et Mme Ringer sont rentrés chez eux en attente d’un procés.

Lire ici la plainte complète.