Empire State, One World, Top of the Rock: quel est le meilleur observatoire de New York ?

crédit: One Word Observatory

Impossible de visiter New York sans prendre un peu de hauteur pour admirer son immensité et ses buildings à perte de vue. L’Empire State Building, le Top of the Rock ou le One World Observatory : chacun des trois observatoires de la ville est différent en raison de son histoire, sa vue ou sa mise en scène. Petit guide pour trouver l’observatoire qui répond le plus à vos attentes.

La localisation et la hauteur 

L’Empire State Building, situé sur la cinquième avenue entre la 33 ème et la 34 ème rue, est le gratte-ciel le plus mythique de New York. Construit en 1931, il s’élève jusqu’à 381 mètres de hauteur et compte 102 étages. Il est ouvert tous les jours de 8am à 2am. 

Quinze rues plus haut, toujours sur la Cinquième avenue, se trouve le Top of the Rock, niché en haut du Rockefeller Center et ouvert tous les jours de 8am à 12pm. Construite entre 1931 et 1933, la tour du Top of the Rock comporte soixante-dix étages et fait 260 mètres de hauteur. 

Enfin, ouvert depuis mai 2015 au 285 Fulton Street, au World Trade Center, le One World Observatory est le point d’observation le plus récent de New York mais aussi le plus élevé. Avec ses 382 mètres de hauteur, l’observatoire se trouve 122 mètres plus haut que le Top of the Rock et 60 mètres au dessus de l’Empire State Building. Situé au 100ème, 101ème et 102ème étages de la tour du One World Trade Center, l’observatoire se trouve à côté de Ground Zero, dans la tour One World Trade. Il est ouvert tous les jours de 9am à 10pm.

Vue sur le Rockefeller Plaza Center et Central Park depuis l’Empire State Building.

Le prix 

Pour observer l’immensité new-yorkaise depuis le One World Observatory comptez 35$, 42$ pour monter en haut du Top of the Rock et 36$ pour vivre l’expérience depuis l’Empire State Building. Pour quelques dollars de plus, il est également possible d’avoir un accès prioritaire permettant de ne pas faire la queue lors de la visite des trois sites. 

Pour les visiteurs les plus exigeants, les observatoires proposent des expériences alternatives. Au One World Observatory, il est possible de s’offrir une visite “all inclusive” pour 55$ incluant une flexibilité horaire le jour de la visite, un accès prioritaire et 15$ à dépenser au sein de l’observatoire pour manger, boire ou acheter un souvenir. A l’Empire State Building, observez le lever de soleil new-yorkais pour 115$. Pour monter en haut de l’observatoire deux fois dans la journée, comptez 52$ pour les adultes et 45$ pour les enfants. Enfin, le Top of the Rock offre la possibilité de venir observer les étoiles pour 56$ ou le coucher du soleil pour 10$ en plus d’une entrée classique. 

Si pour le moment le One World Observatory est inclus uniquement dans le New York Sightseeing Flex Pass et le New York City FreeStyle Pass, Le Top of the Rock et l’Empire State Building font partie de la majorité des pass de la ville, comme le New York City Pass ou le New York City Explorer Pass. Les observatoires étant l’une des activités les plus touristiques à New York, il est recommandé d’acheter ses billets en avance. 

L’observatoire de l’Empire State Building.

La vue 

Les trois observatoires offrent une vue panoramique à 360 degrés sur New York, mais chacune est unique.

L’Empire State Building offre au nord une vue sur Central Park, Times Square, le Rockefeller Plaza Center et au sud sur Grand Central, les Nations-Unies, les buildings de Midtown ou encore l’East River. En vous positionnant au sud et en regardant au loin, il est possible d’observer la Statue de la Liberté.

Depuis le One World Observatory, les visiteurs peuvent observer au nord la totalité de Manhattan et de ses tours. A l’ouest, le New Jersey et l’Hudson River, tandis qu’à l’est, il est possible d’observer le Financial District, le pont de Brooklyn et de Manhattan sur l’East River et Brooklyn. Enfin, au sud, l’observatoire offre une vue sur Governors Island, Staten Island, Ellis Island et la Statue de la Liberté. Seul bémol, étant situé au sud de Manhattan, l’observatoire ne permet pas de voir Central Park.

Le Top of the Rock, quant à lui, propose à ses visiteurs une terrasse panoramique sur trois niveaux avec, au nord, une vue sur Central Park et Times Square et au sud une vue imprenable sur l’Empire State Building, Downtown et la flèche sur Chrysler Building à l’est.

Vue sur l’Empire State Building et Downtown depuis le Top of the Rock.

L’expérience 

Dans chacun des trois observatoires, aucune limite de temps de visite n’est imposée, ce qui laisse la liberté de profiter de la vue et de se perdre dans l’immensité de New York aussi longtemps qu’on le souhaite. 

Le One World Observatory est l’observatoire le plus spectaculaire des trois et le seul à être entièrement en intérieur. Les couloirs qui mènent aux ascenseurs donnent l’impression d’être dans les sous-sols et retracent la création du One World Trade Center au travers de vidéos donnant la parole à des ouvriers et des promoteurs de la tour. Une fois dans l’ascenseur, le spectacle commence : des écrans retracent l’évolution de New York depuis l’an 1500 jusqu’à aujourd’hui, avec une brève apparition des Tours Jumelles détruites lors des attentats du 11-Septembre. Au 102 ème étage, un show audio-visuel attend les visiteurs avec une surprise à couper le souffle: un pan amovible s’ouvre et laisse apparaitre une vue spectaculaire sur la ville. Dans l’observatoire principal, situé au 100 ème étage, plusieurs activités sont également disponibles : des guides animent des présentations interactives permettant aux visiteurs de découvrir les grands monuments, les quartiers et l’histoire de New York. Il est également possible de louer une tablette interactive pour 15$. 

La visite de l’Empire State Building est incontournable pour son intérieur art deco. Si les couloirs qui mènent jusqu’au point d’observation retracent l’histoire du building, ils ne manquent pas non plus de souligner son côté mythique à travers de nombreuses photos immortalisant son apparition dans des films incontournables et montrant les nombreuses personnalités qui l’ont visité. Comme au One World Observatory, l’ascenseur de l’Empire State Building offre une surprise aux visiteurs, n’oubliez pas de lever la tête. Une fois au 86ème étage, où se trouve l’observatoire extérieur, les visiteurs peuvent profiter de la vue dans un espace particulièrement étroit, sécurisé par des grilles métalliques en hauteur. L’accès au 102ème étage de l’Empire State Building est fermé pour travaux jusqu’au 29 juillet 2019.

Après le passage dans une salle qui offre un rapide rappel historique de l’histoire du building, les visiteurs accèdent à l’observatoire du Top of the Rock qui se déploie aux 67 ème étage, 69 ème étage et 70 ème étage de la tour, le tout en plein air. Les vastes terrasses extérieures de l’observatoires, permettent de répartir les visiteurs, qui se sentent par la même occasion plus libres de leur mouvements. Pour les fans de photographie, le Top of the Rock est le seul observatoire à offrir une vue dégagée sur New York et plus particulièrement sur l’Empire State Building, sans vitre, ni grille. 

Vue sur la skyline de Manhattan depuis le One World Observatory.

Fin 2019, la liste des observatoires new-yorkais s’agrandira avec l’ouverture de The Edge. Situé à 304 mètres d’altitude en haut du 30 Hudson Yards, il détrônera le One World Observatory pour devenir le point d’observation le plus haut de New York. Il est déjà possible de s’inscrire sur la liste d’attente pour visiter le lieu dès son ouverture.