Election consulaire à San Francisco: “Tous les dossiers sont prioritaires”

Pour en savoir plus

Page Facebook ici

Groupe LinkedIn ici

Twitter ici

Quatre questions à Jean-Jacques Vitrac, tête de liste pour “Français d’Amérique ensemble – libres et apolitiques”.

Pour rappel, les élections consulaires ont lieu du 14 au 20 mai jusqu’à midi heure de Paris pour le vote par Internet et en personne à l’urne le 24 mai (dans le bureau indiqué par courrier par votre consulat).

Lire: Elections consulaires: à quoi ça sert?

Lire: Nos interviews des autres listes 

Trois choses que l’on sait (ou pas) sur vous et vos liens avec la circonscription.

Il doit hélas y avoir plus de trois choses ! Voici  l’essentiel:

– Ancien membre et/ou administrateur de: Union des Français de l’Etranger; Anciens Combattants et Soldats de France (président 1995-98); Comité Officiel de la Communauté Française (ancien président – membre actuel); Comité d’Aide Sociale; Fondateur Alliance Française de Napa.

– Créateur de fêtes et célébrations: bicentenaire Révolution française (1989); Pavillon Français à la Foire de Californie (1990); 40ème et 50ème anniversaire du débarquement de Normandie.

– Coopération étroite avec cinq consuls généraux de San Francisco pour l’accueil de personnalités politiques françaises et de la Marine Nationale.

Les Conseillers n’auront qu’un rôle consultatif. Qu’est-ce que cette élection va changer pour les Français de la circonscription ?

Ils ont un rȏle consultatif auprès des Consuls mais ils élisent aussi les Sénateurs  dont le choix a des conséquences directes pour nous tous. Enfin, la population française explosant dans le monde, les consulats ne peuvent plus toujours faire face aux demandes, faute de moyens et d’effectifs suffisants face à cette croissance (les expatriés ont doublé depuis une dizaine d’années).

Comme conseiller politique international de carrière, j’ai de nombreux amis dans l’Administration française et parmi nos élus parisiens (tous partis confondus !). Il m’est donc facile de débloquer une situation quelconque pour nos compatriotes: cette solidarité ne peut jouer qu’en dehors de toute dépendance exclusive (comme élu) d’un parti quelconque.

Fiscalité, éducation, promotion de l’entrepreneuriat, etc. Les propositions des listes se ressemblent souvent. Quelle est l’idée ou les idées qui vous distinguent des autres?

Nous sommes avant tout à l’écoute de nos concitoyens: c’est à eux de nous informer de leurs besoins. Nous avons mis une ligne à leur disposition: [email protected] et ils nous écrivent déjà  leurs soucis. Nous y répondons par retour.  Les solutions suivent dans la semaine.

Nous intervenons ainsi pour une école à Oakland, pour aider une petite fille autiste à San Jose et un père célibataire dans l’Utah qui cherche une orientation pour les études de son fils, tout cela dans les derniers jours et avec l’aide d’ administrations que nous pratiquons depuis des années à Paris. Savoir écouter et ensuite agir rapidement et efficacement, c’est ce que nos concitoyens attendent de moi et de mes équipes. Nous sommes des élus de proximité comme les Maires ou les Conseillers Municipaux en France.

Quels seraient vos deux dossiers prioritaires? Et pourquoi ?

Tous les dossiers de nos compatriotes sont pour moi prioritaires. Mais  il faut surtout nous faire connaitre de ces compatriotes car après les élections, c’est plus difficile. Je leur enverrai au moins quatre fois par an un rappel sur des points précis les intéressant puisque nous avons accès à leurs coordonnées. D’où l’importance de s’inscrire au consulat.

Ma seconde priorité: faire connaitre les emplois disponibles. Certains peuvent perdre leur emploi, les plus jeunes en cherchent après leurs études, d’autres en France veulent prendre notre suite et s’installer ici à leur tour. Un emploi français aux USA, ce sont souvent des centaines d’emplois créés ou maintenus en France !

Pour en savoir plus

Page Facebook ici

Groupe LinkedIn ici

Twitter ici