Election consulaire à New York: “Soutenir les programmes éducatifs en français”

Pour en savoir plus

 

Site ici 

 

Facebook ici

Twitter ici

Quatre questions à Richard Ortoli, tête-de-liste pour “Français d’Amérique Ensemble”.

Pour rappel, les élections consulaires ont lieu du 14 au 20 mai jusqu’à midi heure de Paris pour le vote par Internet et en personne à l’urne le 24 mai (dans le bureau indiqué par courrier par votre consulat).

Lire aussi: Elections consulaires: à quoi ça sert?

Lire aussi: Nos interviews des autres listes de la circonscription 

Trois choses que l’on sait (ou pas) sur vous et sur votre lien avec la circonscription.

J’ai une très longue expérience associative et communautaire. Dès mon arrivée aux Etats-Unis je me suis impliqué dans la communauté et la vie associative.  A Los Angeles de 1980 à 1982, j’étais un des avocats sur la liste de notoriété du barreau du Consulat Général et membre de différentes associations françaises. A New York, à partir de 1982, j’ai été 4 ans vice-président, puis 15 ans président de l’association corse des Etats-Unis, jusqu’en 2011. J’ai été entretemps élu secrétaire général (2001 à 2003) et président (2003 à 2011) du Comité des Associations Françaises de New York.

Je me suis présenté aux élections de l’AFE et j’ai été élu deux fois: en 2009 et 2010. J’y siège toujours.

Mon expérience d’expatrié et mon parcours professionnel en tant qu’avocat aux barreaux de New York et de Californie me servent énormément dans mon approche aux solutions aux problématiques des Français de la circonscription.

J’ai tenu à constituer une liste de personnes engagées. La plupart des membres de la liste ont une grande éxpérience associative, ce qui leur permet également d’apporter leur expérience et leurs capacités au service de notre communauté.

Les conseillers consulaires n’auront qu’un rôle consultatif. Qu’est-ce que cette élection va changer pour les Français de la circonscription?

Le rôle des actuels conseillers à l’AFE est également essentiellement consultatif. Dans ce sens, rien ne va beaucoup changer à l’avenir. Par contre, l’un des aspects positifs de cette réforme est que les conseillers consulaires seront élus pour des circonscriptions plus petites. Ils seront par conséquent plus proches de leur communauté française et pourront mieux répondre aux attentes de nos concitoyens dans les domaines qui les concernent le plus.

Comme l’AFE, le nouveau dispositif sera une auberge espagnole. En grande partie ce que les élus en feront dépendra de ce qu’ils vont faire et de l’énergie qu’ils vont y mettre.

Fiscalité, éducation, santé… Les propositions des listes se ressemblent souvent. Quelle est l’idée ou les idées qui vous distinguent des autres?

Il faut reconnaître que les domaines qui préoccupent le plus les Français expatriés sont les mêmes partout, bien qu’avec quelques variantes locales. Par contre, c’est la façon d’aborder ces domaines qui distingue notre liste des autres.

Ce qui me distingue personnellement est lexpérience professionnelle (en tant qu’avocat traitant les dossiers internationaux) et associative (voir plus haut). En tant qu’élu l’AFE, j’ai eu à traiter beaucoup de dossiers dans tous les domaines qui concernent le plus nos concitoyens de la circonscription.

En partie par affinité mais aussi parce que c’est sans doute ce qui préoccupe le plus les familles avec des enfants à l’école, je me suis occupé de beaucoup de dossiers concernant l’accès financier à la scolarité en langue française. J’ai dû siéger à plus de 50 commissions des bourses au cours des années et par conséquent j’ai une connaissance approfondie du système boursier et par conséquent je suis plus à même d’aider les familles à le comprendre et en bénéficier. J’ai aussi choisi d’être le président du conseil d’administration de la New York French American Charter School.

Nos priorités seront : Faciliter l’accès à un enseignement en français pour tous les enfants de parents français de la circonscription; Encourager les établissements non homologués et conventionnés à atteindre le niveau et à obtenir le « Label France Education »; Lutter pour l’élimination de la CSG-CRDS pour les Français de l’étranger sur les revenus fonciers et immobiliers en France; Faire mieux connaître la France et la culture française en allant au-delà de la communauté française pour tisser des liens avec les organismes américains et les élus locaux américains afin d’influencer la politique au niveau local et au niveau des états.

Quels seraient vos deux dossiers prioritaires ? Et pourquoi?

1. Rendre plus équitable, diversifier et augmenter le soutien financier par l’Etat français aux programmes éducatifs en français, dans les écoles privées et publiques.

2.  Trouver des solutions pour simplifier les formalités administratives dans les Consulats et réduire les délais d’obtention de documents officiels, tels les passeports.

Pour en savoir plus

 

Site ici 

 

Facebook ici

Twitter ici